mercredi, juin 16, 2021

Irak: Guterres appelle les autorités à protéger les manifestants

Le Secrétaire Général des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a exhorté, vendredi, les autorités irakiennes à faire preuve de plus de retenue et à protéger la vie des manifestants.

Dans un communiqué rendu public par son porte-parole Stéphane Dujarric, dont Anadolu a eu une copie, Guterres a appelé à “une enquête urgente sur tous les actes de violences”.

Le bilan des manifestations dans la province de Dhi Qar, dans le sud du pays, fait état de 32 morts et plus de 200 blessés, a révélé, jeudi, une source médicale irakienne à Anadolu.

Le Secrétaire Général a exprimé “sa profonde préoccupation devant les informations faisant état de l’utilisation continue de balles réelles contre des manifestants en Irak, qui auraient fait un grand nombre de morts et de blessés”.

Pour Guterres, tous les acteurs influents devraient s’engager dans un dialogue pacifique et constructif dans l’intérêt du peuple irakien.

Toujours selon le communiqué, le Secrétaire Général de l’ONU a rappelé que “les autorités irakiennes sont déterminées à protéger les locaux et le personnel diplomatiques ainsi que les biens publics et privés”.

Bagdad et d’autres provinces du centre et du sud sont le théâtre de manifestations sans précédent contre le gouvernement, depuis début octobre.

Les manifestations ont été ponctuées d’actes de violence généralisés, faisant plus de 400 morts et 15 mille blessés lors des affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre.

Les manifestants, qui réclamaient initialement de meilleurs services et des emplois, exigent désormais le départ du gouvernement et de l’élite politique « corrompue ». Ce que n’accepte pas le Premier ministre Adel Abdel Mahdi, qui refuse de démissionner avant qu’une alternative sérieuse ne soit proposée.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos