samedi, juin 19, 2021

Irak: le feu dévore environ 130 tentes pour réfugiés à Dohuk

Des témoins oculaires ont rapporté ce vendredi qu’un incendie s’est déclaré dans le camp de réfugiés de Sharya pour les déplacés yézidis dans le gouvernorat de Dohuk, dans la région du district kurde du nord de l’Irak.

Les mêmes témoins ont rapporté par téléphone au correspondant de l’Agence Anadolu qu' »un incendie, dont les causes n’étaient pas connues, s’était déclaré dans le camp de Shariya dans le gouvernorat de Dohuk ».

Ils ont déclaré qu’environ 130 tentes avaient été dévorées par les flammes, sans fournir précisément le nombre total des tentes sinistrées.

D’après les témoignages « les équipes de pompiers sont arrivées sur les lieux, et ont entamé les opérations pour éteindre les incendies, afin d’empêcher que le feu n’atteigne les autres tentes, au sein du camp consacré aux familles des réfugiés yézidis ».

Jusqu’à l’heure, on ne sait toujours pas s’il y a eu des victimes à déplorer des suites de l’incendie, et aucun commentaire officiel immédiat n’a été encore émis à propos de l’incident.

Dans la région du district kurde du nord de l’Irak, il existe 27 camps de réfugiés, réunissant 737 365 personnes déplacées, selon un recensement du ministère irakien des Migrations.

Ces réfugiés ont fui les gouvernorats de Ninive, Kirkouk, Salah al-Din, Anbar, Diyala (est) et Babil (sud), à la suite de l’invasion de l’organisation terroriste Daech de vastes zones du pays en 2014.

Bien que l’Irak ait déclaré la victoire sur l’Etat islamique en 2017, de nombreuses personnes déplacées ne peuvent toujours pas retourner dans leurs régions d’origine, en raison des destructions, du manque d’infrastructures de base pour les services et de l’instabilité de la situation sécuritaire.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos