dimanche, juillet 25, 2021

Irak: Protestations populaires, scène politique complexe, et al-Sistani appelle à des élections précoces

Courrier arabe

En Irak, l’ayatollah chiite «Ali Husseini al-Sistani» a appelé à l’organisation d’élections parlementaires précoces, à l’ombre des échecs de formation de nouveau gouvernement, et du maintien des manifestations populaires à travers le pays.

«Abdel Mahdi al-Karbalai», le représentant de la personnalité religieuse influente au pays, a noté aujourd’hui lors de la prière du vendredi, que l’ayatollah affirme: «La seule issue pour sortir de la crise actuelle et éviter le chaos et l’inconnu, est de retourner vers le peuple et de lancer des élections précoces».

L’appel d’«al-Sistani» se présente au moment où les forces politiques nationales ne parviennent toujours pas à s’accorder pour nommer une personnalité qui formera le futur gouvernement.

Par ailleurs, des sources renseignées avaient rapporté que «la nomination du futur Premier ministre sera reportée pour dimanche», dans le but d’accorder plus de temps aux négociations de la dernière minute.

Les protestions populaires refuse les négociations politiques 

À l’ombre de ses évolutions politiques, les protestations de la population irakienne se poursuivent, dans tous les quatre coins du pays, refusant les discussions politiques en cours.

L’agence de presse allemande rapporta, selon des témoins, que «des milliers de manifestants se sont rassemblés, dès le matin du vendredi, à Bagdad et neuf autres régions, pour rejoindre les opposants des discussions entretenues par les forces politiques, pour la formation d’un nouveau gouvernement».

Dans ce contexte, des témoins de la ville «al-Nassirya» (au centre de «Dhi Qar») ont rapporté aux médias que «deux manifestant avaient été grièvement blessés, après que des hommes armées inconnus, leurs avaient tiré dessus à balles réelles».

Sur ce, il importe de noter que depuis le déclenchement des protestations populaires au pays, le 1èr octobre dernier, plus de 450 personnes ont été tués et près de mille autres blessés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos