lundi, septembre 27, 2021

Irak : Rapatriement de documents secrets révélant « le passé sanglant » du parti Baas

Courrier arabe

Le journal américain, The Wall Street journal, a signalé que plus de 6 millions de pages de documents contenant les secrets du « passé sanglant » de l’Irak, et révélant « les obscurités du parti Baas » avaient été rapatriés en Irak, après avoir été conservés dans un centre aux États-Unis pour près de 6 ans.

Le rapport du journal évoqua le rôle joué par le Premier ministre actuel, Mustapha al-Kadimi, et l’académicien Kanaan Makia, pour transférer les documents, qui contiennent les secrets des atrocités commises au pays, les noms des membres du parti baasiste et de leurs informateurs.

«En 2003, l’activiste humanitaire, chargé d’archiver les violations du parti du Baas a vu la population en colère se diriger vers la statut de Michel Aflak pour la détruire, il a eu peur que les milliers de documents soient détruits, alors il s’est rendu sur place avec al-Kadimi», nota le journal.

Il continue : «Une fois sur place, les deux hommes avaient trouvé des tonnes de documents mystérieux, cachés au sous-sol du bureau du parti, alors de peur de les perdre, l’activiste les a transporté chez lui, mais il fut menacé et sa maison fut attaquée et plusieurs documents avaient été brûlés, avant qu’il décide avec son ami al-Kadimi de tout envoyer vers les États-Unis en 2005».

Le journal souligna que «les documents contenaient des informations détaillées sur les noms des membres du parti et de leurs informateurs, ainsi que plusieurs dossiers concernant les familles irakiennes dont les enfants furent arrêtés lors de la guerre avec l’Iran, après avoir été suspectés de trahison».

En Irak, les activistes espèrent que les documents soient mis à la disposition du public, une initiative, qu’ils tentent de proposer aux autorités, dans le but de consoler les blessures cumulées par plusieurs années de répression.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos