vendredi, décembre 4, 2020

Irak : Renforts militaires à Bassora et une enquête après la mort d’activistes et de manifestants

Courrier arabe

Des renforts militaires sont arrivés, hier dimanche à Bassora, et une cellule a été formée et chargée d’enquêter pour identifier les parties responsables des attaques qui avaient fait des morts parmi les activistes et les manifestants, et ce, quelques heures après la visite du Premier ministre irakien, Mustafa al-Kadhimi.

Les médias irakiens ont indiqué que «Mustafa al-Kadhimi était arrivé à Bassora, venant de Bagdad, quelques heures après son retour de Washington».

Ils notèrent que «le Premier ministre avait présidé une réunion sécuritaire, et avait lancé une série de décision concernant la sécurité de la région».

Aussi, selon eux, «le ministre de l’Intérieur, Otman al-Ghanimi, qui avait accompagné al-Kadhimi, affirma qu’une force spéciale sera envoyée à Bassora pour interpeller les coupables qui ont tué les activistes dans la région».

«Nous poursuivrons les criminels et nous arrêterons les meurtriers, durant les prochaines heures, et ce en faisant appel à une force qui est en route pour accomplir ce devoir», avait-il déclaré, aux médias locaux.

De sa part, le chef des forces pour anti-terroriste, le colonel Abdelwahab al-Saadi, affirma que «son dispositif était prêt à rétablir l’ordre à Bassora».

Il signala lors de déclarations à la radio locale al-Mirbad, «les forces de la lutte anti-terroriste ont offert du sang pour tout l’Irak, et aujourd’hui encore, elles sont prêtent à accomplir leur devoir à Bassora afin d’y rétablir l’ordre».

La situation à Bassora, une menace pour le gouvernement d’al-Kadhimi

Par ailleurs, un responsable gouvernemental expliqua au journal Arabi 21 que «le Premier ministre al-Kadhimi estime que la situation à Bassora est un défi pour son gouvernement, car des parties tentent d’effacer le rôle des autorités là-bas en y déclenchant des violences».

Il indiqua dans ce contexte, que «si les parties responsables des émeutes ne soient pas interpellées, plusieurs responsables de la sécurité à Bassora devront alors être relevés de leurs fonctions».

Aux dernières nouvelles, des médias locaux en Irak indiquent que «des membres de la sécurité irakienne ont commencé à se déployer à Bassora, dès les premières heures du matin, suivant les consignes d’al-Kadhimi», alors qu’un responsable sécuritaire de la région précisa que «le plan sécuritaire sera centré sur le travail des renseignements, pour démasquer les parties responsables des meurtres», signalant «qu’al-Kadhimi leur accorda 72 heures pour résoudre l’affaire».

Ces évolutions se présentent au moment où des activistes de Bassora accusent le maire du gouvernorat, Asaad al-Aydani, d’oppresser les manifestations, et déclarent «ne plus avoir confiance en lui ni aux mesures qu’il entreprend».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...

OTAN : L’accord entre Kaboul et les Talibans est un « pas important » vers la...

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'accord conclu entre le gouvernement afghan et le Mouvement des Talibans, « pour aller de l’avant...

Yémen: 9 civils tués dans un bombardement des Houthis

Neuf civils ont été tués et sept autres ont été blessés, jeudi, par des bombardements de rebelles Houthis sur le complexe industriel et commercial...

Bloomberg : vers une réconciliation entre l’Arabie saoudite et le Qatar

L'Arabie saoudite et le Qatar tentent de parvenir à un accord pour résoudre leur différend de longue date, sous la pression de l'Administration du Président sortant Donald...