jeudi, mai 6, 2021

Iran : identification du responsable de la panne électrique à Natanz

L’Iran a identifié, lundi, l’individu qui a causé la panne électrique dans l’installation nucléaire de Natanz dans la province centrale d’Ispahan, selon les médias locaux.

Le site Internet local d’informations Noor News a cité des sources des services de renseignement iraniens – sans les nommer – qui ont déclaré : « L’individu qui a coupé l’électricité à l’installation de Natanz a été identifié et les mesures nécessaires seront prises pour le mettre aux arrêts. »

Ces déclarations sont survenues après que le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammed Javad Zarif, ait, ce lundi matin, officiellement tenu Israël pour responsable de l’acte de sabotage qui a frappé l’installation nucléaire de Natanz.

Zarif a déclaré qu’Israël était « derrière l’acte de sabotage qui a ciblé l’installation de Natanz hier », selon l’agence iranienne IRNA.

Et d’ajouter : « Les dirigeants israéliens s’imaginent aujourd’hui qu’ils ont atteint leurs objectifs (se référant au sabotage de l’installation nucléaire), mais ils auront leur réponse avec un développement accru au niveau nucléaire de l’Iran. »

Pour sa part, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, s’est engagé à développer l’installation de Natanz à la suite de la récente attaque qui l’a ciblée.

Il a déclaré dans un communiqué de presse, ce lundi, que « Téhéran remplacera les centrifugeuses qui ont été endommagées à la suite de l’attaque, par d’autres plus avancées », selon le site Internet de la chaîne Press TV iranienne.

« L’attaque n’affectera pas nos capacités nucléaires, a-t-il déclaré. Toutes les centrifugeuses de l’installation de Natanz sont des anciens modèles et seront remplacées par des machines plus modernes. »

Une source du renseignement israélien a déclaré, plus tôt dans la journée du dimanche, que l’on estimait que les dommages causés au réacteur iranien de Natanz « porteraient atteinte à la capacité de Téhéran à enrichir l’uranium ».

La chaîne officielle israélienne Kan a également rapporté, citant des responsables du renseignement, que « l’appareil de sécurité extérieure israélien (Mossad) est l’instigateur de l’explosion du réacteur iranien Natanz ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos