dimanche, juin 13, 2021

Jérusalem : Des colons israéliens s’attaquent aux Palestiniens

Des centaines de colons israéliens ont agressé, jeudi soir et vendredi à l’aube, des Palestiniens, dans plusieurs zones de Jérusalem occupée. Au moins 105 blessés ont été signalés suite aux affrontements avec les forces israéliennes.

Dans le quartier de Sheikh Jarrah, au centre de Jérusalem, des dizaines de colons israéliens ont tenté d’attaquer les maisons palestiniennes en lançant dessus des pierres, avant que les habitants ne les en empêchent, selon des témoins oculaires.

Des témoins ont, en effet, rapporté que des colons avaient brisé les vitres et endommagé les pneus de dizaines de voitures, dans le quartier.

Par ailleurs, l’association du Croissant Rouge palestinien (non gouvernementale) a déclaré que le bilan final des affrontements qui avaient éclaté, jeudi soir, avec les forces israéliennes, dans le centre de Jérusalem, faisait état de 105 blessés, dont 22 transférés à l’hôpital Maqasid de la ville.

Le journal israélien privé « Haaretz » a rapporté que des centaines de colons israéliens, appartenant au mouvement d’extrême droite « Lahava », avaient tenté d’atteindre la zone de Bab al-Amoud, au centre de Jérusalem, criant « la mort aux Arabes » et menaçant de les tuer.

La police israélienne les en avait empêchés étant donné la présence de milliers de Palestiniens, selon le journal.

Ces tentatives interviennent en réponse aux appels de représailles de la part d’Israéliens de droite contre les Palestiniens à Jérusalem.

Dans la vieille ville, nombre de colons israéliens ont attaqué des maisons palestiniennes, selon une vidéo diffusée par des activistes palestiniens sur les réseaux sociaux. On y voit des enfants et des femmes palestiniens pleurer.

La ville de Jérusalem en général, et la mosquée Al-Aqsa en particulier, connaissent, depuis le début du mois de Ramadan, des accrochages entre les jeunes palestiniens et les forces israéliennes, ces dernières tentant d’empêcher les rassemblements et les activités ramadanesques dans le centre-ville.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos