samedi, mai 8, 2021

Jordanie : Voici ce que contenait l’enregistrement diffusé sur la rencontre du prince Hamza et le chef de l’Etat-major

Courrier arabe

En Jordanie, un enregistrement audio a été diffusé, racontant les détails de la rencontre que le prince Hamza avait eu, samedi dernier, avec le chef de l’Etat-major, le général Youcef al-Haniti, quelque temps avant que les autorités annoncent avoir déjoué une tentative visant à déstabiliser la sécurité du pays et sa stabilité, et décident d’assigner le prince Hamza à résidence.

Selon l’enregistrement, le général al-Haniti s’était rendu chez le prince Hamza, lui demandant «d’éviter certaines réunions qui avaient dépassées les lignes rouges».

Le général lui expliqua que «certaines parties avaient commencé à parler plus qu’il ne le fallait, les accusant de servir des agendas étrangers».

Il demanda au prince Hamza «de limiter ses visites et de se contenter des proches et d’éviter de tweeter».

Mais le prince Hamza a refusé de suivre les demandes du général, lui demandant «de quitter les lieux et l’accusant de venir chez lui pour le menacer».

«Suis-je responsable de la mauvaise gestion de l’Etat ? Suis-je responsable de l’échec qui s’accumule ? Tu sais qui est responsable, ceci va détruire le pays et l’héritage de mes ancêtres», avait dit le prince Hamza au général.

Al-Haniti s’est alors rapproché de Hamza, lui signalant qu’il était venu lui livré un message.

Hamza demanda : «Un message de qui ?», et le général répondit : «De ma part, de la part du directeur des renseignements et de celle du directeur de la sécurité générale».

«Vous avez dépassez les lignes rouges», avait conclu le général, en s’adressant au prince Hamza.

Le prince Hamza affirma alors qu’il «continuera à fréquenter son peuple, et que personne ne pourra l’empêcher, car c’était la promesse qu’il avait faite à son père avant sa mort».

La Cour royale prend les choses en main

Lundi, la Cour royale hashimite avait publié un communiqué, suite auquel l’oncle du roi, le prince al-Hassan, avait indiqué avoir contacté son neveu, le prince Hamza, qui lui affirma sa disposition à suivre le protocole de la dynastie hashimite».

La Cour royale avait ensuite publié une lettre signée par le prince Hamza, déclarant «s’être soumis entre les mains de son frère, le roi Abdullah II», et promettant «de se plier à la constitution du pays et d’être loyal au roi et à son prince héritier».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos