vendredi, septembre 24, 2021

Le Maroc et la Tunisie soutiennent le GNA libyen légitime

Le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Tahar Siala, a assuré, après s’être entretenu au téléphone avec ses homologues tunisien et marocain, que ces deux pays prendront comme référence l’accord de Skhirat signé au Maroc comme base pour une solution au conflit armé en Libye.

Selon un communiqué du ministère libyen des Affaires étrangères partagée sur les réseaux sociaux, Siala s’est entretenu téléphoniquement avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Lors de l’entretien, le ministre marocain des Affaires étrangères Bourita a assuré que la principale référence pour toute solution politique en Libye est l’accord de Skhirat signé au Maroc.

Les deux ministres ont souligné la nécessité de poursuivre la consultation et la coordination entre le Maroc et la Libye.

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a annoncé que le ministre tunisien des Affaires étrangères, Noureddine Erray, a échangé au téléphone avec ses collègues algérien, marocain, égyptien et libyen.

Ce dernier à une nouvelle fois confirmé que la Tunisie continuera de soutenir les institutions du peuple et de l’État libyens, une position que ce dernier a qualifié d’immuable.

Afin de surmonter la crise en Libye, l’accord de Skhirat a été signé au Maroc en 2015 et accepté par le Conseil de sécurité des Nations unies. Conformément à l’accord, le Gouvernement d’union nationale a été chargé de mener à bien le processus de transition en Libye.

Conformément à cet accord, deux chambres parlementaires ont été mises en place à Tobrouk pour la législature, et le Conseil suprême de l’État libyen en tant qu’institution consultative.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos