vendredi, mai 27, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

La banque centrale du Liban, nouvelle cible des manifestants

Les manifestants libanais, qui entraient jeudi dans leur 4e semaine de mobilisation, ne s’en prennent pas seulement à la classe politique. Ils mettent également en cause les négligences d’un système bancaire qui favorise la corruption.

Le mouvement de protestation entame jeudi 8 novembre sa quatrième semaine au Liban. Les manifestants, qui réclament un nouveau gouvernement,  sont mobilisés pour dénoncer la corruption et l’incompétence de leurs dirigeants, dans un pays en proie à une grave crise économique.

Sacs à dos sur les épaules, brandissant des drapeaux libanais, allumant des fumigènes colorés, les contestataires s’en prennent également aux institutions et au centre de pouvoir. Notamment à la banque centrale du Liban.

« Riad Salamé [gouverneur de la banque centrale du Liban, NDLR] est un voleur ! martèle Saraa Danawi, qui manifeste devant la banque incriminée. À bas, à bas, le règne des corrompus. »

Et une autre manifestante d’expliquer : « Tout l’argent que reçoivent les députés et les ministres passe par la banque centrale du Liban. Alors dans la mesure où cette banque ne fait rien pour s’opposer à la corruption de nos hommes politiques, elle se rend complice de cette corruption. « 

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos