mercredi, décembre 2, 2020

La chaîne française M6 interdite d’opérer en Algérie

L’Algérie interdit officiellement la chaîne de télévision française M6 au lendemain de la diffusion d’un reportage « biaisé » sur le Hirak, a annoncé lundi soir le ministère algérien de la Communication.

Si au moment de sa diffusion, le contenu du documentaire intitulé « Algérie, le pays de toutes les révoltes » a provoqué un véritable tollé sur les réseaux sociaux, les autorités algériennes précisent qu’une « journaliste franco-algérienne a assuré la réalisation du film, avec l’aide d’un fixeur algérien, munis d’une fausse autorisation de tournage ».

Le ministère de la Communication engagera des poursuites et indique que cette « infraction » est « sévèrement sanctionnée qui restera inscrite au compte indélébile de ses auteurs qui auront à répondre aux poursuites prévues par l’article 216 du Code pénal algérien pour +faux en écriture authentique ou publique ».

« Force est de constater qu’à l’approche de chaque rendez-vous électoral, crucial pour l’Algérie et son avenir, des médias français s’adonnent à la réalisation et la diffusion de reportages filmés et autres produits journalistiques, dans le vil but de tenter de démotiver le peuple algérien, notamment sa jeunesse » pointe le ministère.

Le communiqué affirme également que certains médias français sont « outillés pour exécuter un agenda visant à ternir l’image de l’Algérie et à fissurer la confiance indéfectible établie entre le peuple algérien et ses institutions » et « agissent de concert et à différents niveaux et supports ».

Le gouvernement algérien n’est pas le seul à pointer du doigt la déontologie des équipes à l’origine de ce documentaire controversé.

Les intervenants ayant accepté d’être filmés dans le cadre de l’émission « ont pris contact avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel français (CSA) et ont saisi les services de l’ambassade de France en Algérie, afin de porter plainte pour avoir été manipulés, hors de tout professionnalisme, de toute déontologie et de toute morale ».

Noor, une jeune Youtubeuse, filmée aux côtés de son mari affirme avoir été bernée par les journalistes.

Dans une publication sur Instagram, elle les accuse d’avoir complètement manipulé son intervention par un montage en occultant une grande partie de ses propos.

En mars dernier déjà, Alger avait rappelé son ambassadeur à Paris après la diffusion, par la chaîne France 5 d’un reportage « malveillant ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Washington prolonge la mission d’entraînement militaire en Arabie saoudite de 5 ans

Le Département d'État américain a décidé de prolonger la mission d'entraînement militaire américaine en Arabie saoudite de 5 ans, pour un montant de 350...

Tunisie : Suspension de la directrice d’une radio sur fond d’un appel en faveur...

L’Établissement de la radio tunisienne (Officiel) a décidé, mardi, de suspendre la directrice d’une radio gouvernementale, le directeur de la programmation et les animateurs...

Netanyahou affirme un « développement rapide des relations israélo-émiraties »

Les relations israélo-émiraties se développent rapidement, a déclaré le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. À l’occasion de la fête nationale aux Emirats arabes unis, Netanyahou,...

L’Égypte a exécuté 57 personnes en deux mois (Amnesty International)

L'organisation Amnesty International a annoncé, mercredi, que "les autorités égyptiennes ont exécuté au moins 57 personnes ces deux derniers mois". Ces chiffres ont doublé, depuis 2019. C'est ce qui...

Les Émirats arabes unis critiqués après avoir interdit aux citoyens de 13 pays y...

Les réactions se sont enchaînées, sur les réseaux sociaux, pour commenter et dénoncer les décisions que les Émirats arabes unis (EAU) avaient annoncées, privant...