mercredi, avril 14, 2021

La Coalition annonce l’interception d’un missile « balistique » lancé par les Houthis vers l’Arabie saoudite

La Coalition arabe au Yémen a annoncé, jeudi matin, l’interception et la destruction d’un missile balistique lancé par les Houthis vers l’Arabie saoudite.

C’est ce qui est ressorti d’un communiqué publié par le porte-parole officiel de la Coalition arabe, Turki Al-Maliki, selon l’agence de presse officielle saoudienne (SPA).

Al-Maliki a déclaré que : « Les forces conjointes de la Coalition ont pu intercepter et détruire un missile balistique lancé par la milice houthie vers la région de Jizan, au sud-ouest de l’Arabie saoudite ».

« La milice terroriste houthie poursuit ses tentatives de cibler des civils et des biens de caractère civil », a-t-il ajouté.

À l’aube de ce jeudi, la Coalition a également annoncé qu’elle avait intercepté et détruit un drone piégé lancé par les Houthis vers la ville de Khamis Mushait, dans le sud de l’Arabie saoudite.

De son côté, le porte-parole militaire houthi, Yahya Saree, a déclaré dans un communiqué : « La force balistique (du groupe houthi) a réussi à toucher une installation appartenant à la compagnie pétrolière saoudienne Aramco à Djeddah (ouest) à l’aube de ce jeudi, avec un missile de croisière du type Quds 2 ».

Il a ajouté que la frappe était précise, sans donner de plus amples détails.

Saree a aussi ajouté : « Cette frappe s’inscrit dans le cadre de la riposte naturelle et légitime au siège perpétuel et brutal et à l’agression contre notre cher peuple ».

Dans un autre communiqué, Saree a annoncé jeudi que les forces de drones de son groupe avaient réussi à « toucher une cible importante dans la base du roi Khalid dans la région saoudienne de Khamis Mushait ».

Et d’expliquer : « La frappe a été effectuée par un drone Qasef 2k, et qu’elle avait été précise ».

Les Houthis lancent de manière récurrente des missiles balistiques, des projectiles et des drones, en direction des régions saoudiennes, dont certains provoquent des pertes humaines et matérielles, et le groupe affirme toujours que ces attaques sont une riposte aux raids de la Coalition contre ses positions dans des zones distinctes du Yémen.

Le Yémen est le théâtre d’une guerre qui continue depuis 7 ans entre les forces progouvernementales et les milices houthies, qui contrôlent plusieurs gouvernorats, dont la capitale, Sanaa, depuis 2014.

Depuis mars 2015, une Coalition militaire arabe, dirigée par le voisin saoudien, soutient les forces fidèles au gouvernement yéménite contre les Houthis, soutenues par l’Iran.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos