jeudi, mai 6, 2021

 «La Libye est le principal marché des drogues et des mercenaires syriens», révèle The African Report

Courrier arabe

Le site The African Report a indiqué que «la Libye était le principal marché de la drogue syrienne et la principale destination des mercenaires syriens».

Le site signala que «le nombre de vols liant les deux pays s’était multiplié ces derniers mois», signalant que «la compagnie aérienne, Cham Wings, avait organisé, durant ce mois d’avril, 9 vols entre Damas et Benghazi».

Il précisa : «Le dernier vol date du 19 avril», indiquant que «le pont aérien installé entre la Syrie et la Libye facilitait la circulation des mercenaires syriens et des drogues fabriquées en Syrie».

2000 mercenaires syriens combattent pour Haftar

Le site signale que «la relation entre le régime syrien et Khalifa Haftar, le général à la retraite qui contrôle l’est libyen, avait commencé en 2018, lorsque Bachar al-Assad avait envoyé des mercenaires syriens pour combattre aux côtés de Haftar».

«Près de 2 mille mercenaires syriens sont actuellement en Libye, et combattent aux côtés de Haftar», avait-il noté.

Il ajouta : «Les mercenaires ont été recrutés par la Russie, qui s’est servi d’un financement émirati», soulignant le croisement des intérêts et des enjeux convoités par Moscou et Abu Dhabi en Syrie et en Libye.

«La Turquie a également recruté des mercenaires syriens, les envoyant combattre avec l’ancien gouvernement à Tripoli », avait ajouté le site, en précisant que «la question des mercenaires syriens en Libye était très profonde et délicate».

Un réseau de trafic de drogue

Le site a signalé que «les avions entrant en Libye depuis la Syrie transportaient d’importantes quantités de drogue».

Rapportant selon le journaliste syrien, Asaad Hanna : «la Syrie est le plus gros centre de production de drogue au Moyen-Orient et le régime syrien l’utilise pour financer ses opérations militaires, et vu le chaos en Libye, le pays est le lieu idéal pour la distribution de la drogue».

En avril 2020, les autorités égyptiennes avaient saisie 4 tonnes de hachich à Port Saïd, à bord d’un bateau commercial syrien se dirigeant vers la Libye.

Il était chargé de lait produit par la compagnie Milkman, qui appartient au même propriétaire de la compagnie aérienne Cham Wings.

La Syrie est également le plus gros producteur de Captagon, un médicament consommé en masse dans les pays arabes.

Dernièrement, 2.4 millions de comprimés avaient été saisis en Arabie saoudite, dans une cargaison de grenadines venues du Liban, bien que les agricoles libanais avaient affirmé et démontré que les fruits et la drogue venaient de Syrie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos