dimanche, août 1, 2021

La police israélienne persécute des Palestiniens dans le quartier de Sheikh Jarrah

La police israélienne et les troupes de cavalerie ont dispersé dimanche une marche pacifique dans le quartier « Sheikh Jarrah » à Jérusalem occupée, organisée en signe de solidarité avec ses habitants, et contre la confiscation de leurs maisons.

Des témoins oculaires ont rapporté au correspondant de l’Agence Anadolu que la police israélienne et des troupes de cavalerie avaient agressé les participants à cette manifestation avec des matraques et empêché les journalistes de la couvrir.

Selon les mêmes sources, aucun blessé n’a été signalé avant 19h00 GMT.

La Cour suprême israélienne a reporté une audience prévue lundi pour se prononcer sur la question de l’évacuation des familles palestiniennes de leurs maisons dans le quartier « Sheikh Jarrah » à Jérusalem occupée, au profit des colons.

Le tribunal a décidé de reporter les délibérations sur le cas de « Sheikh Jarrah » à une date ultérieure du mois prochain », selon la chaîne d’information officielle » Kan « .

Quatre familles palestiniennes ont adressé une requête à la Cour suprême israélienne contre une décision prise par la magistrature et les tribunaux centraux de les expulser de leurs maisons au profit des colons, sous prétexte qu’elles ne sont pas propriétaires des terres sur lesquelles ces habitations ont été construites.

Depuis plus d’une semaine, le quartier « Sheikh Jarrah » à Jérusalem a été le théâtre d’affrontements entre la police israélienne et ses habitants palestiniens.

Les Palestiniens protestent contre les décisions israéliennes d’évacuer les familles palestiniennes des maisons construites en 1956, qui, selon les associations des colons, ont été fondées sur des terres qui appartenaient à des Juifs avant 1948.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos