lundi, octobre 25, 2021

La première cargaison de carburant iranien arrive au Liban

La première cargaison de carburant iranien est arrivée, jeudi, dans la ville de Baalbek, dans l’est du Liban, via la Syrie.

Le correspondant de l’Agence Anadolu a rapporté que chaque convoi se compose d’environ 20 citernes.

La même source a fait savoir que la première cargaison serait de 20 citernes déjà entrées dans les territoires libanais, suivis de 60 autres, pour ainsi porter le total à 80 réservoirs.

Le Liban souffre depuis des mois de graves pénuries de carburant. Ce qui a entraîné de fréquentes pannes de courant et une crise dans de nombreux secteurs vitaux.

Lundi, le secrétaire général du « Hezbollah », Hassan Nasrallah, a annoncé que le premier navire pétrolier iranien est arrivé au port de Baniyas (en Syrie), dimanche dernier, et devrait être amarré en attendant que sa cargaison soit transportée au Liban, à travers plusieurs convois successifs de citernes.

L’importation de carburant de l’Iran a été rejetée par les opposants de Nasrallah, qui ont mis en garde contre les tentatives de Téhéran de contrôler le Liban à travers le Hezbollah.

Depuis près de deux ans, le Liban est en proie à la pire crise économique de son histoire, qui a entraîné un effondrement financier et une baisse inédite des réserves de devises étrangères destinées aux importations, ce qui s’est traduit par une pénurie de carburant, de médicaments entre autres biens essentiels.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos