mardi, août 9, 2022

La trêve au Yémen reconduite pour deux mois supplémentaires

Le gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale et les rebelles Houthis, ont convenu de prolonger la trêve en vigueur depuis le 2 avril au Yémen pour deux mois supplémentaires, a fait savoir mardi, l’émissaire de l’ONU pour le Yémen, Hans Grundberg.

Par voie de communiqué dont l’Agence Anadolu a obtenu copie, Grundberg a déclaré : « J’ai le plaisir d’annoncer que les parties (gouvernement et rebelles Houthis) ont convenu de prolonger la trêve, dans les mêmes conditions, pour deux mois supplémentaires, soit du 2 août 2022 au 2 octobre 2022 ».

La reconduction du cessez-le-feu « comprend un engagement des parties à intensifier les négociations pour parvenir à un accord de trêve élargi dès que possible », a-t-il ajouté.

Ces derniers jours, plusieurs organisations humanitaires locales et internationales actives au Yémen, pays ravagé par près de huit ans de guerre, avaient appelé les parties yéménites à reconduire la trêve qui devait expirer le 2 août 2022.

Début avril, l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Yémen avait annoncé que les belligérants avaient signé une trêve de deux mois, la première en huit ans de conflit, qui oppose les rebelles Houthis – alliés de l’Iran – au gouvernement yéménite soutenu par une coalition militaire arabe menée par l’Arabie saoudite.

La trêve a été reconduite, par la suite, pour deux mois supplémentaires, début juin.

Les obligations des parties dans la trêve comprennent un cessez-le-feu, l’ouverture de routes bloquées dans la ville de Taëz assiégée par les rebelles, un élargissement des vols en provenance et à destination de l’aéroport de la capitale Sanaa, qui était fermé au trafic civil, ainsi que la réouverture des ports de la région stratégique de Hodeïda (ouest).

Le Yémen est en proie à la violence et à l’instabilité depuis 2014, lorsque les rebelles Houthis, alliés de l’Iran, ont pris le contrôle de la majeure partie du pays, y compris la capitale Sanaa.

Une coalition conduite par l’Arabie saoudite est entrée en guerre au début de 2015 pour ramener le gouvernement yéménite au pouvoir.

Le conflit, qui dure depuis huit ans, a engendré l’une des pires crises humanitaires au monde.

SourceAgences

Dernières infos

Joe Biden et Ismael Haniyeh remercient l’émir du Qatar pour avoir ramené le calme à Gaza

Le président américain, Joe Biden, et le chef du...

Tchad : Le gouvernement de transition et les groupes politico-militaires signent l’accord de paix de Doha

Le gouvernement de transition tchadien et une trentaine de...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Yémen : 81 morts depuis le début de la trêve, selon le gouvernement yéménite

Le gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale a annoncé mercredi que 81 personnes ont été tuées et 331 autres blessées dans les attaques...

Armée yéménite: 12 soldats tués par les Houthis

L'armée yéménite a annoncé, vendredi soir, que 12 soldats ont été tués par des tirs houthis, en l'espace de 48 heures, malgré la trêve...

Yémen : l’explosion d’un dépôt d’armes à Abyan fait 6 morts et 30 blessées

L’explosion d’un dépôt d’armes a fait 6 morts et 30 blessés, ce mardi, dans le centre de Lawdar, à l'est de Zinjibar, chef lieu...

Yémen : manifestations populaires à Aden pour protester contre la détérioration des conditions de vie

La capitale temporaire yéménite, Aden, dans le sud du pays, a été le théâtre de manifestations, ce mardi, et ce, pour la troisième journée...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here