dimanche, juin 13, 2021

La Tunisie et la France concluent 7 accords de partenariat économique

Le chef du gouvernement tunisien Hichem Mechichi a annoncé, jeudi, que la Tunisie a signé 7 accords de coopération avec le gouvernement français, dans les domaines de l’agriculture, du commerce, des ressources hydrauliques, des ports et de la technologie.

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse conjointe tenue par Mechichi avec son homologue français Jean Castex, à l’issue d’une réunion de deux jours du « Haut conseil de coopération » franco-tunisien, à Tunis.

Mechichi a déclaré que trois parmi les sept accords concernent des prêts et des financements français d’une valeur de 81,2 millions d’euros (environ 98,5 millions de dollars).

Et le chef du gouvernement tunisien d’expliquer qu’une convention de crédit de 41 millions d’euros (soit 130 millions de dinars) a été accordée en faveur de l’Office de la Marine marchande et des ports (OMMP) et sera consacrée au développement de six ports.

Une deuxième convention de crédit de 40 millions d’euros (environ 130 millions de dinars) a été accordée à la Tunisie pour financer un programme permettant d’accroître la résilience aux catastrophes naturelles sur une période de cinq ans (2021-2026), notamment en ce qui concerne les risques d’inondations en milieu urbain.

Une 3ème convention de partenariat relative au Fonds d’Expertise Technique et d’Echange d’Expériences, a été conclue entre la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE), l’Agence française de développement (AFD) et la Société française de services de l’efficacité hydrique (Aquassay), afin d’améliorer les performances industrielles et environnementales de deux stations de dessalement de l’eau de mer à Djerba, moyennant 202 000 euros (environ 650 000 dinars).

Les quatre autres accords de coopération portent sur les domaines du commerce, du développement des exportations, du numérique, des communications, et de l’agriculture, selon Mechichi.

« Les accords signés sont une extension des relations profondes entre la Tunisie et la France », a déclaré Castex lors de la conférence de presse.
Le Premier ministre français a, également, dévoilé le lancement du projet de l’université Franco-Tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée, qui fera de la Tunisie, un pôle d’excellence dans le domaine de l’enseignement supérieur.

Castex a, par la même occasion souligné que son pays « n’hésitera pas à soutenir le processus démocratique en Tunisie ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos