mardi, mars 21, 2023

La Tunisie lance avec succès son premier satellite

La Tunisie a réalisé aujourd’hui avec succès le lancement du premier satellite tunisien, baptisé « Challenge One », et fabriqué grâce à un savoir-faire 100 % tunisien. Le lancement n’a pas pu se faire que deux jours après de la date prévue initialement au 20 mars, jour de la fête de l’indépendance tunisienne, et ce, pour des impératifs météorologiques.

Le nouveau satellite tunisien sera dédié à l’Internet des objets, un domaine technologique pointu et innovant.

A cette occasion Kais Saïed, le président de la République tunisienne a prononcé un discours au siège de « Telnet Holding », fabriquant du satellite à Tunis.

Revenant sur cet événement historique en Tunisie, le président tunisien Kais Said a déclaré : « Ce qui se passe aujourd’hui est le résultat de la capacité de la jeunesse tunisienne qui est capable de surmonter toutes les difficultés et les obstacles et d’atteindre n’importe où seulement avec volonté et confiance ».

Et d’ajouter : « Les jeunes sont ceux qui feront l’histoire dans ce pays qui est capable d’être dans les meilleurs rangs avec sa confiance et sa volonté nationale dans la construction d’un avenir meilleur avec des capacités nationales propres ».

Pour sa part, Mohamed Freikha, directeur général de la compagnie « Telnet Holding » qui a construit le satellite tunisien, a déclaré dans des communiqués de presse que « le lancement du satellite est un message d’espoir et de succès pour la jeunesse tunisienne ».

L’ « Internet des objets » est un concept innovant de l’Internet connectant des objets de la vie quotidienne à la toile mondiale du Web, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives dans l’exécution de plusieurs fonctions à travers le réseau mondial. Ce système est aujourd’hui largement utilisé par l’industrie moderne dans la gestion et l’exécution de plusieurs activités et productions à travers le globe.

Le satellite tunisien « Challenge One » a été lancé par la fusée russe « Soyouz 2 » qui a décollé ce matin de la base spatiale de Baïkonour au Kazakhstan emportant 38 satellites, outre le satellite tunisien, appartenant à 18 pays.

Les autres satellites transportés par la fusée « Soyouz 2 » appartiennent à la Russie, à Israël, à la Thaïlande, au Canada, au Brésil, à l’Allemagne, aux Pays-Bas, à l’Italie, à l’Argentine et à la Hongrie, selon l’agence russe « Spoutnik ».

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de l’opposition en Tunisie, a indiqué, ce vendredi, que le ministère de l'Intérieur a déféré devant...

Tunisie-Sources : «Une campagne d’interpellations a ciblé un ancien dirigeant d’Ennahdha, un homme d’affaire et un activiste politique»

Des sources ont affirmé que «les forces de l’ordre tunisienne ont mené, samedi, une campagne d’interpellations, ciblant l’ancien dirigeant d’Ennahdha, Abdelhamid Jelassi, l’homme d’affaire...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Kaïs Saïed qualifie l’opposition en Tunisie de «cancer»

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclenché une large polémique au pays, après avoir traité l’opposition de «cancer», et estimé qu’un traitement de chimiothérapie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici