jeudi, juin 17, 2021

La Turquie frappe l’aéroport militaire du régime d’Assad à Alep

Les forces armées turques ont pris pour cible, dimanche, l’aéroport militaire du régime syrien à Alep, selon des sources locales.

L’aéroport militaire d’Al-Nayrab, à la périphérie de la ville d’Alep, était connu comme l’une des bases que le régime Assad a fréquemment utilisées dans les attaques contre les forces armées turques et les civils à Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie.

Les forces armées turques ont utilisé des drones armés et des véhicules d’appui pour viser l’aéroport, le mettant hors service, ont indiqué les sources.

L’armée du régime a transporté des avions et du matériel à Al-Nayrab depuis l’aéroport militaire de Kuweires dans l’est d’Alep, qui avait été pris pour cible par les forces turques la veille, a-t-il ajouté.

Des sources locales ont déclaré que le champ d’action du régime a été encore restreint, l’aéroport militaire d’Al-Nayrab étant devenu inutilisable.

Dimanche, le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a annoncé que son pays avait lancé l’opération Bouclier du Printemps à Idleb en Syrie, en réponse à la récente attaque du régime contre les troupes turques dans la région.

Au moins 34 soldats turcs sont tombés en martyrs, jeudi, et des dizaines d’autres ont été blessés dans une frappe aérienne meurtrière des forces du régime de Bachar al-Assad à Idleb.

Les soldats turcs s’efforcent de protéger les civils locaux dans le cadre de l’accord passé avec la Russie en septembre 2018, et en vertu duquel les actes d’agression sont interdits dans la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos