dimanche, mars 7, 2021

L’ambassadeur américain en Libye félicite le GNA pour sa « victoire contre le terrorisme »

L’ambassadeur américain à Tripoli, Richard Norland, a salué la contribution du gouvernement libyen à « vaincre le terrorisme et à instaurer la paix », selon un communiqué publié samedi par l’ambassade américaine.

Les forces gouvernementales libyennes internationalement reconnues combattent les milices du général renégat, Khalifa Haftar, qui conteste la légitimité et l’autorité du gouvernement.

« L’ambassadeur Norland s’est entretenu avec le Premier ministre Faiez al-Sarraj le 22 mai (vendredi), pour réaffirmer l’urgence de mettre fin au flux déstabilisant d’équipements militaires et de mercenaires de la Russie et d’autres pays vers la Libye », peut-on lire sur le communiqué publié sur le site de l’ambassade américaine.

« L’ambassadeur a félicité le gouvernement d’entente nationale pour ses contributions importantes à la lutte contre le terrorisme et à l’instauration de la paix », ajoute le communiqué.

Et de poursuivre : « Comme indiqué lors de l’entretien entre le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo et le Premier ministre al-Sarraj, plus tôt aujourd’hui (vendredi), l’attaque inutile contre Tripoli doit cesser pour que toutes les forces étrangères quittent le pays, et que les dirigeants libyens qui sont prêts à déposer les armes puissent entamer un dialogue pacifique sur les questions qui les séparent. « 

Avec le soutien de pays arabes et européens, la milice de Haftar a lancé, depuis le 4 avril 2019, une attaque infructueuse pour prendre le contrôler de la capitale, Tripoli, siège du gouvernement. Ce qui a causé des morts et des blessés parmi la population civile, ainsi que d’importants dégâts matériels.

La milice de Haftar continue de subir de lourds revers, qui s’ajoutent à ceux subis lors de la perte de toutes les villes de la côte ouest, atteignant la frontière avec la Tunisie, en plus de la base stratégique « Al-Wattia » et des villes de Badr et Tiji, ainsi que la ville d’Al-Asabi’a (sud-ouest de Tripoli).

L’ambassadeur américain a déclaré à Al-Sarraj qu’il « avait l’intention de se rendre en Libye dès que les conditions le permettraient de présenter officiellement ses lettres de créance et d’approfondir le partenariat entre les États-Unis et la Libye », indique le communiqué de l’ambassade américaine, qui a ajouté que « l’ambassadeur a transmis ses sincères félicitations au Premier ministre et au peuple libyen à l’occasion de l’Aïd al-Fitr ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos