dimanche, août 1, 2021

L’armée israélienne lance des raids sur des sites de la Bande de Gaza

Des avions de combat israéliens ont lancé, samedi à l’aube, des raids sur la Bande de Gaza, en réponse aux tirs de roquettes sur les colonies adjacentes, dans le sud d’Israël.

Le correspondant de l’Agence Anadolu a rapporté que des avions de combat avaient bombardé des cibles dans le nord et dans le sud de la Bande de Gaza.

Citant des témoins oculaires et des sources sécuritaires, le correspondant AA a fait savoir que les avions de combat israéliens avaient lancé deux raids sur des terres agricoles dans la zone de l’aéroport de Gaza, à l’est de Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza.

Des avions de combat israéliens ont, en outre, bombardé une cible avec au moins deux missiles dans la zone de Jabal al-Rayes, au nord-est de la ville de Gaza.

Aucun blessé n’a été signalé suite aux bombardements israéliens, jusqu’à l’aube du samedi.

Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, l’armée israélienne a déclaré que des avions de combat avaient attaqué des infrastructures souterraines et des lance-roquettes appartenant au Mouvement Hamas, en réponse aux tirs de roquettes depuis la Bande de Gaza vers Israël.

L’armée avait précédemment annoncé avoir intercepté six tirs de roquettes depuis la Bande de Gaza, dans la nuit du vendredi à samedi.

Tôt le matin, l’armée a , en effet, indiqué avoir bombardé un site du Hamas, en riposte aux tirs de roquettes depuis Gaza.

Dans un communiqué distribué aux médias, le FPLP a déclaré : « Nous revendiquons notre responsabilité d’avoir tiré des roquettes sur les colonies de l’enclave de Gaza, en réponse aux crimes persistants de l’occupation et aux bombardements de Gaza ce soir. »

Le communiqué ajoute : « Nous avions mis en garde l’occupation sioniste contre la poursuite de ses actes hostiles contre notre peuple palestinien sans défense. Nous avons également souligné que nous ne permettrons pas que notre peuple soit maltraité et que l’ennemi paiera cher ses crimes. »

Des centaines de colons israéliens ont agressé, dans la nuit de jeudi au vendredi, des Palestiniens, dans plusieurs zones de Jérusalem occupée. Au moins 120 blessés ont été signalés suite aux affrontements avec les forces israéliennes.

Plusieurs manifestations ont, aussitôt, eu lieu dans les villes et les camps de la Bande de Gaza, condamnant les attaques israéliennes contre les habitants de Jérusalem.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos