mercredi, août 4, 2021

«Le conflit en Libye avait eu un impact dévastateur pour les enfants», dénonce une ONG française  

Courrier arabe

L’organisation française de solidarité internationale, ACTED, a signalé que «près de 1,3 million de personnes se trouvant en Libye, avaient besoins d’aides humanitaires», indiquant que «le conflit en Libye avait grièvement influencé les enfants».

ACTED indiqua, lors d’un rapport publié sur son site officiel, qu’«en 2021, le nombre des démunis avait augmenté de 40% comparé à 2020», précisant que «35% des personnes en besoin étaient des enfants».

Le conflit en Libye était dévastateur  

«Le conflit qu’avait vécu la Libye, jusqu’en 2017, avait eu un effet dévastateur sur les enfants», avait noté le rapport.

Il indiqua que «plusieurs enfants avaient été enrôlés par la force, dans les rangs des milices et des groupes extrémistes», et affirma que «plusieurs avaient été victimes de violences et de bombardement aléatoires».

ACTED ajouta : «Ces expériences tragiques ont eu un impact sur la santé physique, psychique et émotionnelle des enfants, ils sont retournés chez eux avec leurs tuteurs et là-bas, ils sont exposés aux dangers car leurs maisons ont été détruites».

Elle rappela «qu’à cause de la propagation de la pandémie du coronavirus, les écoles de l’est libyen avaient été fermées de mars à décembre 2020», signalant que «les enfants avaient perdu près de 8 mois d’éducations et de divertissement, dans les lieux disponibles».

L’ONG indiqua également que «bien que les écoles étaient actuellement ouvertes, à Benghazi, la qualité médiocre de l’éducation publique, le manque des activités sociales, et d’espaces de divertissement entravent la construction de la personnalité des enfants et son développement académique».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos