Tunisie: le directeur de Zitouna TV appelle à une enquête sur des soupçons de corruption au sein de HAICA

Courrier arabe

Le directeur de la chaîne tunisienne de télévision Zitouna TV, Sami Essid, a appelé le ministre d’Etat chargé de la Fonction Publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, Mohamed Abbou, à effectuer une enquête à propos des soupçons de corruption et de gaspillage de l’argent public au sein de la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA).

 

Essid a déclaré que  « les salaires et les subventions au sein de HAICA sont élevés de 807 mille dinars en 2014 à 2 400 millions dinars en 2018 et le fardeau de loyer est encore passé de 124 mille dinars/an à 445 mille dinars/an en 2018, ainsi qu’un certain nombre d’autres dépenses jugées excessives et potentiellement suspectes ».

Il a affirmé que « toutes ces dépenses ont été utilisées dans l’intention de critiquer Zitouna TV, qui assume, seule , la responsabilité de ses propres dépenses ».

Nouri Lajmi, le président de la HAICA, a déclaré, dans un communiqué de presse, hier matin, que la Commission vient d’alerter de l’arrêt de la diffusion de la chaîne Nessma TV et Zitouna TV le weekend dernier.

Article précédentLibye: l’enregistrement de 57 nouveaux cas de coronavirus
Article suivantLe président de la National Oil Corporation: des mercenaires de Wagner entrent dans le port pétrolier de Sidra

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here