mardi, juin 15, 2021

Le Hamas met en garde Israël contre la poursuite de l’escalade à Gaza

Le Mouvement de résistance islamique « Hamas » a mis en garde Israël, samedi, contre la poursuite de l’escalade dans la Bande de Gaza et contre toute atteinte à Jérusalem et à la mosquée Al-Aqsa.

Dans une déclaration à la presse parvenue à l’Agence Anadolu, le porte-parole du Mouvement, Faouzi Barhoum, a fait savoir que l’escalade d’Israël contre Gaza et le bombardement des sites de la résistance, ainsi que ses crimes et ses violations commis contre Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa, faisaient partie de sa politique hostile globale menée contre le peuple palestinien.

La Bande de Gaza a connu, dans la nuit de vendredi à samedi, une escalade militaire, l’armée israélienne ayant intercepté des opérations de tir de roquettes, avant d’y riposter en lançant des raids et en bombardant des sites de Hamas.

Barhoum a estimé que la réponse de la résistance palestinienne à l’agression israélienne s’inscrit dans le cadre de l’accomplissement de son devoir national et moral de protéger les intérêts du peuple palestinien ainsi que de le défendre contre l’occupation.

Le porte-parole du Mouvement Hamas a tenu l’occupation israélienne pour responsable des répercussions des actions « provocatrices et racistes » menées par ses soldats et ses colons contre les habitants de Jérusalem et les fidèles de la mosquée Al-Aqsa.

Il a ajouté : « Tous ces crimes et violations ne dissuaderont pas notre peuple de poursuivre la lutte et la résistance sous toutes ses formes, pour défendre Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa ainsi que pour arracher ses droits et sa liberté, quel qu’en soit le prix. »

Barhoum a appelé la Ligue arabe, l’Organisation de coopération islamique et les peuples de la Nation à assumer leur rôle et leurs responsabilités dans la protection du peuple palestinien à Jérusalem et à la mosquée Al-Aqsa, et à accélérer la prise de mesures pouvant mettre un terme à l’agression de l’occupant israélien.

Des centaines de colons israéliens ont agressé, dans la nuit de jeudi à vendredi, des Palestiniens, dans plusieurs zones de Jérusalem occupée. Au moins 120 blessés ont été signalés suite aux affrontements avec les forces israéliennes.

Plusieurs manifestations ont, aussitôt, eu lieu dans les villes et les camps de la Bande de Gaza, condamnant les attaques israéliennes contre les habitants de Jérusalem.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos