samedi, juillet 24, 2021

Le Kremlin renouvelle son déni de la présence de mercenaires russes en Libye 

Courrier arabe

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré, ce jeudi, que « l’armée russe n’est pas impliquée dans les opérations militaires en Libye », niant « la présence de mercenaires russes du groupe Wagner combattant aux côtés des milices du général à la retraite Khalifa Haftar ».

 

Il a assuré, dans une interview accordée à des journalistes, citée par l’agence de presse russe, Sputnik, que le Kremlin « n’a aucune information concernant la présence de soldats russes combattant en Libye ».

Peskov a ajouté que « l’armée russe ne participe en aucune façon aux opérations en cours en Libye », « nous n’avons connaissance d’aucun citoyen russe participant à ces opérations », selon son expression.

De nombreuses accusations ont été portées contre la Russie pour « son implication dans le développement du conflit en Libye, en soutenant  les milices de Haftar, leur fournissant des armes et du personnel (les mercenaires) », de sorte que certains critiques ont indiqué que « le président russe, Vladimir Poutine, est le responsable de cette implication ».

Washington a accusé à plusieurs reprises Moscou de « s’être mêlée au conflit libyen en envoyant des armes, y compris des avions de combat, en violation de l’embargo des Nations Unies sur les armes en Libye, imposé depuis 2011 ».

Grâce au soutien des pays étrangers , les milices de Haftar ont lancé, le 4 avril de l’année dernière, un assaut dans le but d’envahir la capitale libyenne, Tripoli.

Pourtant, les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) ont récemment réussi à libérer un certain nombre de régions, y compris Tripoli en expulsant les milices de Haftar de toutes les villes de l’ouest libyen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos