lundi, novembre 30, 2020

Le MAE allemand appelle les parties libyennes à aménager les régions de Syrte et d’al-Jofra en « zone démilitarisée »

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a appelé, mercredi, les parties libyennes à aménager les régions de Syrte et d’al-Jofra en « zone démilitarisée », un premier pas sur la voie du lancement des négociations.

Maas s’exprimait au cours d’une séance tenue par le Conseil de sécurité des Nations Unies consacrée à la Libye.

« Six mois après la tenue de la Conférence de Berlin, la situation continue à se détériorer en Libye, chaque semaine qui passe, de même que la pandémie de la Covid-19 n’a pas stoppé la guerre en cours là-bas », a-t-il, notamment, dit.

Il a ajouté : « A un moment où le monde a clos ses portes à cause de la pandémie, les armes et les combattants étrangers ont continué à affluer en Libye et il est rand temps de mettre fin à ce simulacre en Libye ».

Le chef de la diplomatie allemande a réclame de mettre fin à l’ingérence étrangère en Libye, ajoutant : « Cela signifie de ne pas envoyer davantage d’avions, de chars et de navires chargés en armes ».

« Nous utiliserons l’ensemble des mesures en notre possession, y compris les sanctions, pour éviter de transformer la Libye en champ de guerre des forces étrangères », a-t-il insisté.

Il a appelé tous les protagonistes libyens à engager des négociations sans délai, ajoutant que la démilitarisation de Syrte et d’al-Jofra pourrait constituer le premier pas pour réaliser cela.

« Nous appelons toutes les parties en Libye à s’unir pour concrétiser cette idée », a-t-il conclu.

Les milices de Haftar ont lancé, depuis le mois d’avril 2019, avec l’appui de plusieurs pays arabes et occidentaux, une campagne militaire contre Tripoli, faisant de nombreux blessés et civils dans les rangs de la population civile, ainsi que d’importants dégâts matériels, avant d’essuyer de lourdes défaites.

Des appels ont été lancés par la suite pour engager un dialogue et en faveur d’une solution politique à la crise qui se détériore depuis des années.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Crimes des milices de Haftar à Oubari : l’armée libyenne s’étonne du silence onusien

L'armée libyenne a fait part, dimanche, de son « étonnement » face au silence affiché par la Mission des Nations unies en Libye, au sujet de...

Irak : Le Parlement appelle à une réponse ferme à la suspension des visas...

La suspension de la délivrance de visas par les Émirats arabes unis (EAU) aux ressortissants de 13 pays, dont l'Irak ne cesse de susciter de vives réactions. Cette...

Assassinat du scientifique iranien : Doha appelle Téhéran à calmer les esprits

Samedi, le Qatar a appelé l’Iran «à calmer les esprits et à tenter de trouver des résolutions radicales aux questions aiguës», en commentant l’assassinat...

Irak : un policier tué et un civil blessé lors d’une attaque de «...

Un policier irakien a été tué tandis qu’un civil a été blessé, samedi, lors d’une attaque lancée par l’Organisation terroriste « Daech » à...

Responsable soudanais : la délégation israélienne a visité le système des industries de défense

Le membre du Conseil de la souveraineté soudanaise, Mohamed Al-Feki Suleiman, a déclaré que la délégation israélienne récemment arrivée à Khartoum, a visité le système des...