lundi, novembre 30, 2020

Le Pakistan salue la probable médiation de la Turquie

Le Pakistan salue la probable médiation de la Turquie dans la crise survenue avec l’Inde.

L’ambassadeur du Pakistan à Ankara, Sajjad Ghazi a accordé une interview à l’Agence Anadolu, à propos de la crise survenue avec l’Inde à cause de la question du Jammu-et-Cachemire.

« La Turquie et le Pakistan sont deux pays amis et frères, a déclaré Ghazi. Nous saluons également la possible médiation de la Turquie non seulement pour apaiser les tensions, mais aussi pour une paix et stabilité durable dans la région. »

L’ambassadeur a rappelé que le Premier ministre pakistanais, Imran Khan est en faveur du dialogue pour atténuer les tensions, car sinon « le contrôle sera perdu et une mauvaise démarche entre les deux pays aura coûtera cher à la région ».

Ghazi a insisté que son pays ne permettra pas l’escalade des tensions, et que les développements n’aboutiront pas à une guerre.

« Mais si nous observons une démarche aggravant la situation, dans ce cas, nous devrons obligatoirement y répliquer, a-t-il poursuivi. Nous ne voulons pas que les choses aillent dans ce sens. J’espère que nos homologues indiens feront preuve de la même sensibilité. »

Depuis les deux dernières semaines, les tensions entre l’Inde et le Pakistan ne cessent de s’intensifier. Une attaque à l’explosif a visé, le 14 février, un convoi militaire dans la région du Jammu-et-Cachemire, 44 soldats indiens sont morts, et 20 autres ont été blessés.

Le 26 février, l’aviation indienne a bombardé un camp de l’organisation Jaish-e-Mohammad situé Cachemire pakistanais. L’armée pakistanaise avait annoncé, mercredi, que trois soldats indiens ont été capturés à la suite de l’abattage de deux chasseurs indiens qui ont violé l’espace aérien du Cachemire pakistanais. Le Pakistan a, par la suite, affirmé qu’un seul soldat indien a été capturé.

Le gouvernement et l’armée pakistanais ont affiché leur volonté de ne pas accentuer les tensions avec l’Inde. La Turquie, l’Union Européenne, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Chine et la Russie ont appelé l’Inde et le Pakistan à la retenue et à l’apaisement.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Netanyahu préparerait une visite officielle en Égypte, selon la presse israélienne

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu préparerait une visite officielle en Égypte dans les prochaines semaines, afin de rencontrer le Président égyptien, Abdel Fattah...

Le quatrième round du dialogue libyen démarre lundi au Maroc

Le quatrième round des négociations entre la Chambre des Représentants libyenne et le Haut Conseil d'Etat libyen, débutera lundi, dans la ville de Tanger (nord du Maroc),...

Palestine: La solution à deux États devient de plus en plus difficile à atteindre,...

« Il est douloureux que la Cause de la Palestine reste toujours sans résolution jusqu'à présent », a déclaré, dimanche, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio...

Israël refoule deux personnalités émiraties respectées dans leur pays

Les autorités israéliennes ont refoulé, samedi, deux personnalités émiraties d’entrer au pays, sous prétexte de ne pas avoir conclu les procédures nécessaires exigées en...

Maariv : les visites mutuelles et contacts entre Israël et l’Arabie saoudite se trament...

Le journal hébreu "Maariv" a révélé, lundi denier, que les relations entre Israël et l'Arabie saoudite existent depuis une longue date à savoir de...