jeudi, février 25, 2021

Le plateau du Golan restera à jamais israélien, déclare Netanyahu

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré lundi que la partie annexée du plateau syrien du Golan « restera à jamais une partie de l’État d’Israël ».

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié par le cabinet du Premier ministre israélien.

En effet, Netanyahu a riposté aux propos du secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, qui avait montré sa réticence quant à la reconnaissance américaine de la souveraineté d’Israël sur le Golan à l’ère de Trump, selon ce qu’a rapporté le quotidien israélien, « Maariv ».

« Le plateau du Golan restera à jamais une partie de l’État d’Israël. C’est ainsi dans tout éventuel règlement. Notre position est bien claire sur ce point », a souligné le Premier ministre israélien, sans donner plus de détails.

Lundi soir, Antony Blinken s’était abstenu d’appuyer la décision de l’ancien président américain, Donald Trump de reconnaître la souveraineté israélienne sur les hauteurs du Golan occupé.

« Le contrôle du Golan relève d’une importance réelle pour la sécurité d’Israël dans les conditions actuelles. Les questions juridiques constituent un autre sujet. Et avec le temps, si la situation devait changer en Syrie, on pourrait examiner le contrôle du plateau du Golan par Israël », a déclaré le responsable américain lors d’une interview accordée à la chaîne américaine CNN.

En 2019, le président américain Donald Trump, avait reconnu la souveraineté d’Israël sur la partie annexée du plateau du Golan syrien. Israël a conquis en 1967 une grande partie du Golan et l’a annexée en 1981, où vivent plus de 20 000 colons israéliens, aux côtés de 20 000 Druzes, une minorité arabophone et musulmane également présente en Syrie. Mais, la communauté internationale n’a jamais reconnu cette annexion.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos