dimanche, décembre 5, 2021

Le Premier ministre irakien annonce l’arrestation du « gang » responsable du meurtre des activistes

Le Premier ministre irakien, Mustafa Al-Kazemi, a annoncé lundi l’arrestation des membres du  »gang de la mort », responsable du meurtre de militants et de journalistes dans la province de Bassora, au sud du pays.

C’est ce qu’il a affirmé dans un post publié via son compte officiel Twitter et que l’Agence Anadolu (AA) a pu examiner.

Al-Kazemi a écrit: « Le gang de la mort qui a terrifié notre peuple à Bassora, répandu l’horreur dans ses rues et a enlevé la vie à ses habitants, est capturé par nos héros des forces de l’ordre en vue d’un procès équitable et public ».

Al-Kazemi n’a pas divulgué de plus amples détails sur ce « gang », mais des sources de sécurité dans la province de Bassora ont révélé aux médias étrangers que les forces de l’ordre ont réussi à arrêter 4 personnes appartenant à ce gang composé de 16 personnes, dont le rôle était d’assassiner et d’éliminer des activistes, et ce, depuis le début des manifestations contre le gouvernement d’Adel Abdul Mahdi, en octobre 2019.

Al-Kazemi a expliqué que  »les assassins de Jinan Madhi et Ahmed Abd al-Samad ont été arrêtés, et la vengeance contre les assaillants de Reham et d’Al-Hashemi et de tous ceux qui ont été cruellement tués viendra bientôt », soulignant que  »la justice ne baissera pas les bras et ne cédera pas aux menaces ».

Selon des données publiés par le gouvernement, 565 manifestants et membres du personnel de sécurité ont été tués pendant les mouvements de protestations, parmi eux, on compte des dizaines de militants qui ont été assassinés par des inconnus.

L’Irak est, depuis le 25 octobre, le théâtre de manifestations antigouvernementales, où les manifestants, qui réclamaient initialement de meilleurs services et des emplois, exigent désormais le départ du gouvernement et de l’élite politique « corrompue ».

Le gouvernement, dirigé par Al-Kazemi, s’est engagé à poursuivre les personnes impliquées dans le meurtre de manifestants et de militants.و

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos