vendredi, avril 16, 2021

Le président américain s’entretient au téléphone avec le Roi saoudien

Le président américain, Joe Biden, s’est entretenu au téléphone jeudi avec le Roi saoudien Salmane, dans le cadre d’un entretien attendu, qui, selon des sources, serait un feu vert ouvrant la voie à l’administration américaine pour publier un rapport des services de renseignement non classifié sur le meurtre du journaliste, Jamal Khashoggi.

C’est ce qui ressort du communiqué de la Maison Blanche, rapporte la chaîne «NBC News».

Alors que la chaîne américaine al-Hurra, citant des sources informées, avait rapporté que les discussions entre les deux parties « étaient positives, au cours desquelles Biden a souligné l’importance que les Etats-Unis accordent aux droits de l’homme et à la primauté du droit ».

De son côté, l’agence de presse saoudienne officielle « SPA », a indiqué que  le président américain a fait valoir le soutien du Royaume aux efforts des Nations unies, pour parvenir à une trêve et à un cessez-le-feu au Yémen.

L’agence de presse saoudienne a déclaré que les entretiens téléphoniques ont également abordé « l’engagement des Etats-Unis à défendre le Royaume contre les menaces de l’Iran et des groupes terroristes ».

Cet entretien téléphonique, intervient quelques heures après que la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a confirmé lors d’une conférence de presse que « les entretiens téléphoniques entre le président Joe Biden et le roi Salmane auront lieu très prochainement ».

Plus tôt jeudi, la chaine américaine CNN, citant un responsable américain, a rapporté que la publication du rapport des services de renseignement sur le meurtre de Khashoggi « pourrait être reportée » étant donné que ledit rapport serait évoqué comme priorité dans les entretiens téléphoniques entre Biden et le roi Salmane.

Il convient de noter que le rapport en question devait être publié aujourd’hui, jeudi, mais plusieurs prévisions confirment qu’il sera publié demain, vendredi.

Le Bureau du directeur du renseignement national (DNI) devrait publier un rapport non classifié, révélant de nouveaux détails sur le meurtre du journaliste du « Washington Post », Jamal Khashoggi, il pourrait directement mettre en cause le prince héritier saoudien Mohamed bin Salmane.

Khashoggi a été tué le 2 octobre 2018, dans le consulat de son pays à Istanbul, dans une affaire qui a secoué l’opinion publique internationale.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos