dimanche, décembre 5, 2021

«Le prince héritier saoudien a demandé aux Américains de m’assassiner personnellement», affirme le chef du Hezbollah libanais

Lors d’un entretien accordé dimanche soir à la chaîne Al Mayadeen à l’occasion de l’anniversaire du décès du général Qassem Soleimani, le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah a accusé le prince héritier saoudien Mohamed ben Salmane d’avoir «demandé à l’administration américaine de l’assassiner».  Le prince a même promis que, si une guerre se déclenchait dans la région suite à cela, l’Arabie saoudite assumerait «le coût total» du conflit.

«Les Saoudiens étaient prêts à payer le coût»

Le chef du Hezbollah ajoute que depuis l’assassinat le 3 janvier 2020 du commandant de la Force al-Qods, unité d’élite du corps des Gardiens de la révolution islamique iranienne, le général Qassem Soleimani, lui-même et tous les cadres du parti «sont devenus les cibles des Israéliens, des Américains et des Saoudiens, selon les mêmes sources privées».

À ce jour, les autorités saoudiennes n’ont pas encore réagi à ces accusations.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos