samedi, juin 12, 2021

Le Qatar appelle les États du Golfe et l’Iran à un dialogue direct

Le ministre qatari des Affaires étrangères, Mohammed bin Abdul Rahman Al-Thani a appelé l’Iran et les pays arabes du Golfe à un dialogue régional, soulignant dans le même contexte, que son pays ne cherche pas à « rétablir les relations avec la Syrie, tant qu’aucun changement n’a été effectué sur le terrain ».

C’est ce qui ressort de son discours, lors de sa participation à la session de dialogue intitulé « Asie de l’Ouest et Afrique du Nord, des pas vers la stabilité », dans le cadre du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, qui a débuté, mercredi, et s’étendra sur quatre jours.

« L’Iran est notre proche voisin. Entretenir de bonnes relations avec lui est une question très importante pour nous, et nous sommes prêts à jouer le rôle d’un médiateur honnête dans diverses questions dans la région », a déclaré le chef de la Diplomatie qatarie.

Et d’ajouter : « Les différends entre l’Iran et les pays voisins peuvent être résolus par le dialogue direct (…). Notre conseil à l’Iran et aux États du Golfe est de nous laisser nous asseoir ensemble pour engager un dialogue régional. Nous croyons qu’une nouvelle page dans la région du Golfe est en train de s’ouvrir, et c’est quelque chose dont nous nous félicitons (…). Le blocus du Qatar était un incident fâcheux et a provoqué une rupture dans le système du Conseil de coopération du Golfe. »

Al-Thani a indiqué que le Conseil de coopération du Golfe a enduré beaucoup de difficultés au cours des quatre dernières années, insistant que son pays œuvre à protéger ce système.

Concernant le dossier syrien, Al-Thani a assuré que son pays « ne cherche pas à rétablir des relations diplomatiques avec la Syrie, tant qu’il n’y a pas de changement réel sur le terrain ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos