lundi, septembre 27, 2021

Le Qatar dénonce le terrorisme et son exploitation pour servir des agendas politiques

Courrier arabe

Jeudi, le Qatar, a encore une fois, dénoncé le terrorisme et a refusé «qu’il soit présenté comme prétexte pour nuire à certains pays, et comme outils pour tenter de créer des crises et de réaliser des objectifs politiques».

L’agence de presse qatarie (QNA) a indiqué que «la représentante permanente du Qatar auprès des Nations unies, Alya bint Ahmed al-Thani, avait dénoncé le terrorisme, lors de son discours prononcé à l’occasion de la 75ème session du comité juridique de l’assemblée générale des Nations unies, tenue au sujet de la clause relative aux mesures visant à lutter contre le terrorisme».

«Al-Thani a fortement dénoncé tous les types de terrorisme, où qu’ils soient commis, et qui qu’en soient les auteurs et les prétextes», nota QNA, en signalant qu’elle affirma que «le terrorisme était une menace pour la paix et la sécurité internationale et que pour le combattre il faudrait plus de collaboration active entre les pays et un travail acharné».

Selon QNA, «al-Thani insista à souligner que le Qatar continuera à travailler avec les institutions onusiennes et internationales liées à la lutte contre le terrorisme et qu’il s’engagera toujours à soutenir les efforts internationaux pour l’extraire et traiter ses causes depuis les racines, afin de préserver la paix et la sécurité internationales».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos