mardi, novembre 30, 2021

Le Qatar, deuxième pays arabe et 59ème mondiale sur l’Indicateur de la lutte contre la corruption de 2021

Courrier arabe

Le Qatar a été classé deuxième pays arabe sur l’Indicateur mondial pour la lutte contre la corruption pour 2021, après la Jordanie, qui a obtenu la première position.

Selon l’Indicateur, le Qatar a obtenu la deuxième position parmi les pays arabes et la 59ème mondiale.

Le journal koweitien, al-Qabas avait à son tour indiqué que «l’Arabie saoudite avait suivi le Qatar, en 59ème position mondiale et 3ème arabe», tout en notant que «la Sultanat d’Oman avait aussi obtenu une belle position, en décrochant la 70ème place mondiale et la 4ème arabe».

Selon l’Indicateur, les EAU (Emirats arabes unis) ont été classé 73ème mondiale, suivis du Bahreïn qui avait obtenu la 82ème position mondiale.

Et bien que le Koweït ait obtenu la 88ème position, elle semble plutôt satisfaite de son classement meilleur que celui de la 127ème classe obtenu l’an dernier.

Il est à signaler que l’Indicateur évalue la corruption des hauts responsables dont les noms sont liés au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme, dans 196 pays du monde.

Pour l’édition de 2021 de l’Indicateur mondial pour la lutte contre la corruption, la Finlande, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Danemark et la suède ont obtenu les premières positions, alors que le Congo, le Yémen, la Libye, la Syrie, et la Corée du Nord ont été classés en bas de la liste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos