dimanche, août 1, 2021

Le Qatar fonde l’Agence nationale pour la cybersécurité

Courrier arabe

Le journal officiel du Qatar a publié samedi un décret princial, ordonnant la fondation «d’une Agence nationale pour la cybersécurité», et ce, dans le cadre des plans mis en place par le gouvernement pour gérer les risques de piratage et faire face aux cyberattaques.

L’Agence de presse officielle du Qatar (QNA) signala que «l’agence, qui sera affilié au Conseil des représentants, disposait de 17 articles régissant son fonctionnement».

«L’Agence nationale pour la cybersécurité vise à conserver la sécurité nationale, renforcer les intérêts vitaux du pays, relancer la stratégie nationale de la cybersécurité, mettre en œuvre des plans pour gérer les risques, répondre et surmonter les accidents et les cyberattaques», avait noté la QNA.

Dans ce contexte, il est à noter que le Conseil qatari des représentants avait, en septembre dernier, approuvé le projet de loi proposé par l’émir du pays, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, proposant la fondation d’une agence nationale pour la cybersécurité.

Par cette action, le Qatar affirme «chercher à renforcer la sécurité des informations à l’intérieur du pays et à approfondir la collaboration internationale pour lutter contre les cybercrimes».

Rappelons que la crise du Golfe de 2017 s’était déclenchée après le piratage de la QNA.

Les pirates avaient publié des informations attribuées à l’émir du pays, ce qui avait engendré une crise politique, causant le blocus infligé au Qatar par l’Arabie saoudite, les EAU, le Bahreïn et l’Égypte.

Le blocus fut levé, avec la résolution de la crise, le 5 janvier 2021, mais le Qatar insiste à protéger sa sécurité nationale et sa souveraineté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos