mercredi, janvier 20, 2021

Le Qatar signe un accord militaire avec les États-Unis

Courrier arabe

Le ministre de la Défense du Qatar a signé un accord militaire avec son homologue américain, principalement lié aux activités maritimes et au port de Doha, dans le cadre du renforcement des relations stratégiques entre les deux pays.

L’agence de presse qatarie (QNA) a indiqué que «l’accord fut signé lors de la cérémonie organisée pour la réception du chef de la United States Central Command (CENTCOM), Samuel Babaro».

Selon la QNA, «l’administration de la direction morale des forces armées qataries nota que le chef de l’Etat-major des forces armées qataries, Ghanem Chahin al-Ghanem, avait reçu Samuel Babaro, discutant des sujets à intérêt commun et des moyens disponibles pour renforcer la collaboration entre Doha et la CENTCOM».

Il est à noter que les collaborations militaires entre le Qatar et les États-Unis ont été remarquablement renforcées, ces derniers temps, au moment où Doha affirme agir de la sorte «pour garantir la sécurité et la paix internationale et pour lutter contre le terrorisme».

Dans cette optique, plusieurs conventions et accords ont été signés entre Doha et Washington, des visites furent échangées entre les responsables militaires des deux pays, et des entrainements militaires conjoints ont été organisés.

Notan que le Qatar abrite la plus grande base militaire américaine au Moyen-Orient, al-Odeid, qui abrite plus de 13 mille soldats américains, majoritairement des officiers de l’Air force.

Au niveau international, la signature de l’accord se présente dans un temps où l’Iran continue à lancer des menaces, aux Américains et aux Israéliens qu’elle accuse pour le meurtre de son savant Mohsen Fakhrizadeh, assassiné vendredi près de Téhéran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos