samedi, novembre 28, 2020

Le sommet des dirigeants du G20 débute à Riyad

Le sommet des dirigeants du G20 a débuté samedi à Riyad, la capitale de l’Arabie Saoudite.

L’Arabie saoudite préside le sommet qui se déroulera jusqu’à dimanche et qui se tient virtuellement en raison de la pandémie de coronavirus.

Dans son discours d’ouverture, le roi saoudien Salman bin Abdelaziz a mis l’accent sur la pandémie de coronavirus et son impact sur les économies internationales.

« Cette année a été une année exceptionnelle, car la pandémie du nouveau coronavirus a constitué un bouleversement sans précédent qui a touché le monde entier en un court laps de temps », a déclaré le monarque saoudien.

Et d’ajouter : « nos peuples et nos économies souffrent encore de ce bouleversement, mais nous ferons de notre mieux pour surmonter cette crise grâce à la coopération internationale ».

« Dans un avenir proche, nous devons nous attaquer aux insuffisances qui sont apparues en raison de cette crise, tout en nous efforçant de protéger les vies et les moyens de subsistance », a-t-il poursuivi.

Le sommet de cette année est assombri par l’incertitude politique aux États-Unis, car le président Donald Trump n’a toujours pas reconnu la victoire de son adversaire Joe Biden lors des élections présidentielles qui ont eu lieu le 3 novembre.

Le sommet se tient également à un moment où les États-Unis et de nombreux pays européens sont confrontés à une deuxième vague de coronavirus.

Le G20 est composé de l’Allemagne, des États-Unis, de l’Argentine, de l’Australie, du Brésil, de la Chine, de l’Indonésie, de la France, de l’Afrique du Sud, de la Corée du Sud, de l’Inde, du Royaume-Uni, de l’Italie, du Japon, du Canada, du Mexique, de la Russie, de l’Arabie Saoudite, de la Turquie et de l’Union européenne, ainsi que du FMI et de la Banque mondiale.

Ensemble, les nations du G20 représentent environ 80 % de la production économique mondiale, près de 75 % de l’ensemble du commerce mondial et environ deux tiers de la population mondiale. Les experts estiment que l’établissement de relations personnelles entre les dirigeants a des effets considérables sur l’élaboration de la politique étrangère.

En rassemblant un si grand nombre de dirigeants, les sommets du G20 offrent de rares occasions de développer de telles relations et de favoriser les liens bilatéraux.

Le G20 a été créé en 1999, lors d’une réunion des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales, au lendemain de la crise financière asiatique.

Le premier sommet des dirigeants du G20 a eu lieu en 2008 et a joué un rôle clé pour aider les pays membres à répondre à la crise financière mondiale.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Ankara ouvre une enquête contre une « intervention illégale » contre un navire turc en Méditerranée...

La Turquie a ouvert une enquête concernant l'inspection illégale par la flotte allemande du cargo "Roseline A", battant pavillon turc, dans les eaux internationales en Méditerranée. Le Parquet d'Ankara...

L’Iran promet « une vengeance sévère » suite à l’assassinat du scientifique nucléaire iranien

Les gardiens de la révolution iraniens ont promis “une vengeance sévère” aux assassins du scientifique nucléaire iranien Mohsen Fakhrizadeh, pointant Israël du doigt. C’est ce...

Irak : Le bilan des morts des affrontements de Dhi Qar passe à cinq

Samedi, le bilan des affrontements dans la province de Dhi Qar, au sud de l'Irak, est passé à 5 morts et plus de 80 autres...

Téhéran: assassinat du chef du programme nucléaire iranien (Communiqué)

Le ministère iranien de la Défense, a condamné, vendredi, l’assassinat d’un de ses scientifiques les plus expérimentés, Mohsen Fakhrizadeh. Dans son communiqué officiel, le ministère...

France : 396 morts et 12 459 nouvelles contaminations à la Covid-19

La France a enregistré 396 décès et 12 459 nouvelles contaminations au coronavirus ces dernières 24 heures, a annoncé vendredi soir Santé Publique France. Le...