dimanche, septembre 19, 2021

Le Soudan nie les fausses informations diffusées par la chaîne saoudienne Al-Arabiya

Courrier arabe

Des sources proches du Conseil militaire soudanais ont démentis les déclarations diffusées par la chaîne arabe « Al-Arabiya » concernant le refus du président du Conseil militaire transitionnel, Abdelfattah Al-Borhan, de recevoir un comité diplomatique qatari.

La chaîne a annoncé que « Le comité qatari présidé par le ministre des affaires étrangères, Mohamed Ben Abderrahmane Al-Thani, avait quitté Khartoum après que les responsables soudanais aient refusé de le recevoir » et a ajouté que les soudanais avaient agi sous prétexte que la visite « contredisait les normes diplomatiques » et qu’elle n’avait pas été « organisée préalablement ».

Des propos aussitôt démenti par les sources soudanaises qui avaient confirmé que le Qatar n’avait envoyé aucun comité au Soudan, contrairement à ce qui a été diffusé par la chaîne arabe.

Affirmant que la seule visite que le Soudan ait reçu, était celle du comité mixte émirato-saoudien qui été venu, mardi dernier, rencontré Abdelfattah Al-Borhan, à la capitale Khartoum.

Une visite annoncée par l’agence de presse saoudienne « SUNA » qui avait signalé que le comité l’avait rencontré à son bureau pour lui transmettre un message oral qui portait les salutations des dirigeants des deux nations, et leur disposition à soutenir le Soudan et son peuple pour entamer une époque historique importante.

Al-Borhan, après avoir reçu le comité, avait de sa part, gratifié les relations « spéciales » que son pays entreprend avec l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unies.

Les deux pays se sont penchées sur le Soudan affirmant vouloir l’aider à surmonter sa crise économique, mais les observateurs estiment que « les aides économiques ne sont que prétexte pour avoir un rôle actif dans la région ».

Comme étant une zone stratégique militaire importante, la course de prise de position au Soudan est déjà lancée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos