jeudi, juillet 29, 2021

L’émir du Qatar et 3 autres chefs d’Etats du Golfe félicitent l’investiture de Joe Biden

Courrier arabe

Les chefs de quatre des pays du Golfe ont été les premiers à avoir félicité le président, Joe Biden, et sa vice-présidente Kamala Harris, suite à la cérémonie de leur investiture.

L’investiture de Joe Biden, comme 46ème président des États-Unis, fut organisée hier à Washington. Lors de la cérémonie, Kamala Harris avait également prêté serment, pour son poste de vice-présidente des États-Unis.

Dès lors, plusieurs parties ont présenté leurs vœux aux nouveaux dirigeants du pays, et dont des chefs de pays arabes furent parmi les premiers.

Le Qatar espère le développement des relations

L’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a publié sur son compte, «Nous félicitons le président Joe Biden et sa vice-président Kamala Harris».

Il indiqua : «Je vous souhaite plein de succès et je m’attends à ce que les relations américo-qataries se développent vers de nouvelles horizons».

Le Koweït espère un renforcement

Da sa part, l’émir du Koweït, le cheikh Nawaf al-Ahmad Al-Sabah, a envoyé une lettre à Joe Biden, le félicitant pour son nouveau poste.

L’agence de presse officielle du Koweït, KUNA, a indiqué que «l’émir avait souligné les relations historiques qui lient le Koweït et les États-Unis, et affirma qu’il s’impatientait pour renforcer l’amitié et la collaboration des deux pays amis, dans divers domaines, et vers des horizons plus vastes, au service de leur intérêts communs, grâce aux partenariats stratégiques qui les lient».

Les EAU parlent de collaboration

Aussi, les chefs des Emirats arabes unis (EAU) ont envoyé une lettre à Biden, à l’occasion de son investiture, lui souhaitant un brillant parcours.

L’agence de presse, WAM, a signalé que «le chef d’Etat, Khalifa ben Zayed al-Nahyan, espéra, à travers la lettre, renforcer les relations de partenariat entre les EAU et les États-Unis et souhaita poursuivre la collaboration avec les États-Unis, notamment pour soulever les obstacles, comme la situation sanitaire dans le monde, le réchauffement climatique et la lutte contre l’extrémisme violent».

La WAM signala également que «le prince héritier du pays, Mohamed ben Zayed, ainsi que le Premier ministre et ministre de la Défense du pays, Mohamed ben Rached al-Maktoum avaient aussi envoyé une lettre de vœux à Biden».

Le Bahreïn fier de ses relations avec les États-Unis

Également le roi du Bahreïn, le cheikh Hamad ben Issa al-Khalifa, a félicité Biden, se disant «être fier des liens qui unissent les deux pays, des relations historiques et des partenariats solides qui remontent à plus de 120 ans».

Selon l’agence de presse du Bahreïn, BNA, «le roi indiqua qu’il espérait le renforcement des relations entre Manama et Washington et le développement de la collaboration, de la coordination et du travail commun, pour renforcer l’intérêt mutuel des deux pays et des deux peuples dans divers domaines».

Il est à noter qu’après avoir prêté serment, Joe Biden avait indiqua que «les États-Unis s’ouvriront au monde et mobiliseront leurs partenariats pour lutter contre les nouveaux défis».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos