mercredi, août 4, 2021

 «Les appels lancés par Doha vers un dialogue avec l’Iran, favorisent la stabilité de la région», déclare un site américain

Courrier arabe

Le site américain, Inside Arabia, a déclaré que «les appels lancés par Doha, proposant au pays du CCG (Conseil coopératif du Golfe) de dialoguer avec l’Iran, favorisaient la stabilité de la région», insistant sur le fait que « l’Iran devait d’abord résoudre ses différends avec les pays du Golfe, pour ensuite penser à l’accord nucléaire ».

Lors d’un article qu’il avait publié, le site a souligné que «la région rythmée par les tensions et les guerres avait besoin des dialogues régionaux».

«Les affaires régionales prioritaires doivent être résolues maintenant, au lieu d’attendre la signature d’un accord nucléaire», avait-il noté.

Il continue : «L’appel lancé par le Qatar, à établir un accord régional, est un pas vers l’avant permettant de traiter les affaires aigues qui menacent la stabilité de la région».

«Il permettra aussi de garantir la sécurité des approvisionnements énergétiques et de donner naissance à une collaboration régionale selon laquelle le pétrole sera vendu aux agents internationaux tout en conservant la stabilité des prix», avait-il ajouté.

L’Iran est en position pour dialoguer avec le CCG

Le site indiqua que «l’Iran tente de rétablir l’accord nucléaire avec les États-Unis, alors que la position où il se trouve est plus favorable à résoudre les tensions avec le CCG, spécialement à l’ombre de l’appel lancé par le Qatar».

Il signala : «L’Arabie saoudite est en contact avec le Koweït, la Sultanat d’Oman et le Qatar pour étudier la politique qui sera adoptée par le CCG vis-à-vis de l’Iran», tout en affirmant que «les pays du CCG partageaient les mêmes peurs avec l’Iran, au sujet de la stabilité de la région».

Toutefois, le rapport affirma que «les pays du CCG et l’Iran avaient un long chemin à faire pour résoudre leurs différends», expliquant que «pour installer la paix dans la région, ces pays devaient faire face à un nombre incalculable de défis économiques et sociaux».

Ainsi, il est à signaler que l’appel lancé par le Qatar se présente au moment où des responsables saoudiens mènent des discussions avec des Iraniens dans le but de baisser les tensions et de maintenir le calme dans la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos