mercredi, juin 23, 2021

Les autorités saoudiennes voulaient assassiner Khashoggi à Londres, selon de nouvelles informations

Courrier arabe

Un livre publié par le journaliste du Wall Street Journal «Owen Wilson» révèle que des correspondances britanniques avaient signalé que l’Arabie saoudite visait à assassiner le journaliste saoudien Jamal Khashoggi à Londres durant la première semaine de septembre de l’année dernière.

L’auteur évoque des documents qui ordonnaient son rapatriement au royaume saoudien et explique que le Royaume-Uni avait envoyé une lettre aux saoudiens, leur annonçant que «l’assassinat de Khashoggi sur ses terres n’était pas une bonne idée».

Notant que les autorités britanniques étaient en état d’alerte maximale pendant le séjour de Khashoggi qui était à l’époque parti à Londres pour participer à un colloque, il affirme que deux officiers de la police secrète saoudienne et trois hauts responsables militaires l’attendaient à Istanbul pour accomplir leur mission.

L’affaire voit la lumière

Deux jours avant cela, la Rapporteuse spéciale des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, Agnès Callamard, a déclaré que son enquête indiquait l’implication de responsables saoudiens dans l’assassinat de Jamal Khashoggi y compris le prince héritier Mohamed Ben Salmane (MBS).

Elle avait signalé que les enquêtes menées par l’Arabie saoudite n’avaient pas respecté les normes internationales concernant les enquêtes sur les morts illégales, appelant à une enquête «sérieuse» et transparente pour prouver la culpabilité de MBS et de son conseiller Saoud al-Kahtani.

Il convient de rappeler qu’après que Riyadh avait nié les faits, puis fourni plusieurs versions différentes, elle avait fini par admettre que Khashoggi avait été assassiné et décapité après que les négociations qui visaient son rapatriement avaient échouées.

Un terrible meurtre commis dans le consulat de son pays à Istanbul, qui a suscité une colère internationale et poussé plusieurs parties à demander l’identification des responsables du crime.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos