mercredi, octobre 28, 2020

Les Émirats arabes unis auraient assisté l’Iran pour détourner ses sanctions, révèlent des documents  

Courrier arabe

Le réseau informationnel britannique, BBC, a déclaré lundi que «la Banque centrale des Émirats arabes unis (EAU) avait ignoré les mises en garde qu’elle avait reçu au sujet des activités d’une compagnie émiratie assistant l’Iran pour s’émanciper des sanctions qui lui furent imposées».

BBC a signalé avoir obtenu des documents révélant que «la compagnie de commerce général, Gunes General Trading, dont le siège se trouve à Dubai, avait introduit au système émirati des transactions financières suspectes, estimées à 142 millions de dollars, durant les années 2011 et 2012».

Les documents indiquèrent que «bien qu’une des banques britanniques avait signalé les activités de la compagnie en question, cette dernière avait continué à utiliser les institutions financières locales aux EAU», signalant qu’«en 2016, les États-Unis avaient déclaré que la compagnie était impliquée dans un complot visant à détourner les sanctions imposées contre l’Iran».

Les documents connus par «FinCEN Files», furent livrés au site informationnel BuzzFeed, qui les avaient à son tour livré à la Coalition internationale des journalistes d’investigation et au bureau arabe de la BBC.

Le contenu des documents

Les documents contiennent un rapport démontrant que «l’annexe de la banque britannique Standard Chartered, à New York, avait appelé la Banque centrale des EAU, en 2012, après avoir constaté des centaines de transactions suspectes du côté de la Gunes General Trading».

Ils signalent aussi que «la Banque centrale émiratie avait informé Standard Chartered que l’affaire fut transférée aux parties juridiques spécialisées, et que les comptes avaient été fermés en septembre 2011», tout en soulignant que «la banque britannique affirma que la compagnie avait continué à pratiquer ses activités suspectes, en utilisant différents comptes auprès d’autres banques».

Les documents démontrent «qu’en réalité la Banque centrale émiratie n’avait entrepris aucune procédure pour empêcher Gunes General Trading d’utiliser deux comptes auprès des deux banques nationales émiraties, celle de Ras al-Khaima et celle de Dubaï».

«La compagnie Gunes General Trading a pu détourner plus de 108 millions de dollars à travers des transactions détectées comme étant suspectes, en septembre 2012 », avaient noté les papiers, en précisant que «la majorité des transactions furent menées à travers la banque nationale de Ras al-Khaima».

Sur ce, il importe de signaler que les États-Unis avaient imposé des sanctions contre l’Iran, dans le cadre des mesures entreprises pour obliger Téhéran à changer son attitude et à limiter ses activités nucléaires.

Ainsi, en 2012, l’Iran a été supprimé du système bancaire international, qui traite en dollars.

Pour les observateurs, «le recours aux banques émiraties aurait pu être une option pour Téhéran, mais le fait qu’elles dépendent des banques américaines pour surveiller et approuver les transactions accomplies en dollars, avait compliqué les choses pour les deux parties», ont-ils analysé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...