mardi, juin 22, 2021

Les Émirats arabes unis signent, avec Israël, un accord d’importation de «marchandises produites dans les colonies»

Un quotidien israélien a rapporté, mardi, que les Emirats arabes unis ont signé un accord pour importer des marchandises produites dans les colonies israéliennes implantées sur les territoires palestiniens occupés.

Le journal « The Jerusalem Post » a rapporté, mardi, d’après la déclaration du Conseil des colonies israéliennes dans le nord de la Cisjordanie que « les sociétés implantées dans les colonies dédiées à la production du vin, du tahini, de l’huile d’olive et du miel, ont signé un accord avec la société émiratie (Fam) pour l’importation de ces produits aux Emirats arabes unis ».

Les résolutions de la Ligue des Etats arabes interdisent toute activité économique avec les colonies, considérées « illégales » selon le droit international.

Le président du Conseil des colonies en Cisjordanie, Yossi Dagan, qui a signé l’accord en question, a déclaré « nous écrivons l’histoire, nous sommes en train d’ouvrir une nouvelle page économique entre les meilleures sociétés des colonies et la société émiratie (Fam) et je suis content de leur position », selon le même journal.

Et d’ajouter « la région de Samarie (nord de la Cisjordanie occupée) que je représente est située au cœur d’Israël ».

Dagan est l’un des dirigeants de l’extrême droite qui refuse catégoriquement de reconnaitre un Etat palestinien sur les territoires occupés en 1967 et qui insiste pour annexer une grande partie de ces territoires à Israël.

Le journal a indiqué que l’accord a été conclu à l’Emirat de Dubaï, où Faycel Ali Moussa a signé du côté émirati.

Le quotidien israélien a rapporté d’après la déclaration de Moussa « je n’ai jamais imaginé une telle situation, même pas en rêve, si on m’avait demandé ça auparavant, j’aurais dit non ».

Et d’ajouter « nous avons réalisé un grand objectif ».

« Nous transmettons au monde entier un message expliquant que nous sommes de vrais hommes d’affaires, des frères et des vrais amis », selon le « The Jerusalem Post ».

L’homme d’affaires émirati a adressé ses remerciements au président du Conseil en disant « je veux remercier Yossi Dagan de nous ouvrir les portes ».

Les Emirats arabes unis et Israël avaient conclu, le 13 aout dernier, un accord de normalisation des relations entre les deux pays, qui a été signé, plus tard le 15 septembre dernier, à Washington.

Cet accord a été fortement condamné par les Palestiniens et considéré comme une « trahison et un coup de poignard dans le dos du peuple palestinien » par les factions et les dirigeants palestiniens.

Plusieurs pays à travers le monde refusent les activités économiques avec les colonies israéliennes, y compris l’Union européenne, qui a ordonné d’étiqueter les marchandises produites sur les territoires palestiniens occupés.

La résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies publiée en décembre 2016 a affirmé que « les colonies israéliennes établies dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967, y compris Jérusalem-Est, sont illégales au regard du droit international et constituent un obstacle majeur à la réalisation d’une solution à deux États et d’une paix juste, durable et globale ».

Le texte de la résolution a également appelé « tous les pays à ne pas apporter de l’aide à Israël, exploitée particulièrement dans les activités coloniales ».

La décision du Département d’État des États-Unis le mois dernier de ne plus différencier les marchandises issues des colonies et les autres produits israéliens a été fortement critiquée par le monde arabe et à l’échelle mondiale, notamment, par la Ligue arabe et les Nations unies.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos