mardi, février 7, 2023

Les États-Unis placent deux firmes israéliennes spécialisées dans la fabrication de logiciels espions sur la liste noire

Le Département américain du Commerce a placé mercredi sur sa liste noire (Entity list) deux sociétés israéliennes spécialisées dans le développement de logiciels espions, dont l’une n’est autre que, « NSO Group », qui a conçu le système d’intelligence informatique « Pegasus », rapportent des médias israéliens.

Le journal israélien, Yediot Aharonot, a fait savoir que Washington a annoncé que l’entreprise « NSO Group », qui a développé le programme d’espionnage « Pegasus », avait des « activités contraires à l’intérêt national des Etats-Unis ».

Le quotidien israélien a rapporté que le Département américain du Commerce a publié un communiqué dans lequel il a indiqué que la société israélienne « NSO Group », ainsi que la firme « Candiru » (basée à Tel Aviv et qui fabrique également des logiciels espions), ont été placées « sur la liste noire des entités impliquées dans des activités électroniques malveillantes qui sont contraires à l’intérêt national des États-Unis ».

La même source souligne, qu’il s’agit d’une « décision sans précédent » à l’égard des entreprises israéliennes.

La décision de Washington était fondée sur des preuves que « ces entités ont développé et fourni des logiciels espions à des gouvernements étrangers, qui ont utilisé ces outils pour cibler de manière malveillante des responsables gouvernementaux, des journalistes, des hommes d’affaires, des militants, des universitaires et des employés d’ambassades », précise Yediot Aharonot.

Le journal britannique « The Guardian » avait publié en juillet dernier les résultats d’une enquête menée par 17 médias, selon lesquels le programme d’espionnage israélien « Pegasus » s’était largement répandu dans le monde et avait été « utilisé à mauvais escient ».

L’enquête a indiqué que les gouvernements de 10 pays au moins, sont parmi les clients de la firme israélienne « NSO Group », dont le Maroc et l’Arabie saoudite, alors que Rabat et Riyad ont infirmé les accusations d’espionnage des téléphones de personnalités publiques et étrangères, en utilisant l’un des logiciels.

« Pegasus » est utilisé pour espionner les militants des droits humains, surveiller les e-mails, récupérer des photos et enregistrer des conversations, après que leurs téléphones ont été piratés.

Implantée à Tel-Aviv, la firme israélienne « NSO Group » a été créée en 2010, et compte environ 500 employés.

SourceAgences

Dernières infos

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un...

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Tunisie: « À travers son discours, Saïed veut maintenir le peuple dans la peur », accuse la centrale syndicale

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail...

Le président du Tchad inaugure l’ambassade de son pays en Israël

Le Président de la République du Tchad, Mahamat Idriss...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Le président du Tchad inaugure l’ambassade de son pays en Israël

Le Président de la République du Tchad, Mahamat Idriss Déby, a inauguré, jeudi, l'ambassade de son pays à Tel Aviv. La cérémonie d'inauguration s'est déroulée...

Le Qatar soutient les efforts visant à juger le régime syrien pour l’attaque au Chlore de Douma

Le Qatar a annoncé, samedi, son soutien aux efforts internationaux visant à juger le régime syrien pour les «crimes abominables» qu’il a commis à...

«400 Palestiniens arrêtés par l’occupation israélienne, en janvier 2023», déclare le Club des prisonniers palestiniens

Le Club des prisonniers palestiniens a signalé, vendredi, que «400 Palestiniens, de Cisjordanie et de Jérusalem, ont été arrêtés par les forces israéliennes, depuis...

Cisjordanie : des colons israéliens attaquent des maisons et des magasins palestiniens

Des colons israéliens ont incendié une maison palestinienne et endommagé plusieurs véhicules et magasins lors d'attaques menées, dimanche, en Cisjordanie occupée, selon des résidents...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here