jeudi, novembre 26, 2020

«Les États-Unis prévoient un sommet de paix avec Israël prochainement dans un des pays du Golfe», selon un journal israélien  

Courrier arabe

Le journal israélien, Israel Hayom a déclaré lundi qu’«un sommet de paix avec Israël» aura lieu dans l’un des pays du Golfe dans les semaines à venir, signalant que les États-Unis étaient les initiateurs et que le Bahreïn, Oman, le Maroc, le Soudan, le Tchad, Israël et les Émirats arabes unis seraient les participants.

Le journal nota selon un haut diplomate émirati que «les États-Unis s’activaient à organiser un sommet de paix au Moyen-Orient dans les semaines à venir», signalant que «la visite du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, au Moyen-Orient et en Afrique, faisait partie des efforts déployés par Washington pour mettre en place les bases du sommet de paix».

Des responsables palestiniens invités

Le quotidien continua, selon le diplomate, que «Depuis Israël, Pompeo avait invité des responsables palestiniens pour participer au sommet», indiquant que «Pompeo s’était dit prêt à se déplacer à Ramallah pour inviter personnellement Mahmoud Abbas, le chef de l’Autorité palestinienne».

«Abbas et d’autres responsables de l’Autorité palestinienne ont rejeté l’offre, et ont fait savoir à Pompeo qu’il n’était pas le bienvenu à Ramallah», avait rapporté la source.

Le journal estima ainsi que «la position palestinienne était déplorable», regrettant le fait «que les Palestiniens rejettent, sans explication raisonnable, une opportunité qui leur permettra d’arranger leur situation».

«Les Palestiniens doivent comprendre que la roue de la paix a commencé à tourner, et que la paix et la normalisation se tiendront avec ou sans les Palestiniens, même s’ils continuent leur rébellion», avait-il signalé.

Un maximum de participants

Au final, le journal nota également, selon des sources informées, que «le sommet se déroulerait dans l’un des pays du Golfe», affirmant que «les États-Unis convoitaient la participation du Bahreïn, d’Oman, du Maroc, du Soudan, du Tchad, d’Israël et des Émirats arabes unis».

«D’autres États, dont l’Arabie saoudite, l’Égypte et la Jordanie (les deux derniers ayant déjà des traités de paix avec Israël) n’ont pas encore confirmé leur participation au sommet», avait-il noté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Lancement du premier vol commercial direct de la compagnie émiratie Flydubai vers Israël

La compagnie aérienne Flydubai a lancé les premiers vols directs vers l'aéroport international Ben Gourion près de Tel Aviv, en provenance de Dubaï, deux mois après la...

Somalie : 7 membres d’une même familles tués dans une attaque d’Al Shabab

Sept membres d'une même famille ont été tuées suite à une attaque perpétrée par le mouvement somalien Al-Shabab, à Wajed, au sud-ouest du pays. S'exprimant aux...

Tunisie : le président appelle à appliquer la loi contre ceux qui veulent bloquer...

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a exhorté, mercredi, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, à appliquer la loi à l’encontre de ceux qui bloquent...

Ben Salmane criblé de critiques à l’ombre de la visite secrète de Netanyahou en...

Les informations diffusées au sujet la visite secrète entreprise par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, en Arabie saoudite, a poussé des activistes dénonçant...

Le Qatar attaque en justice la First Abu Dhabi Bank

L'Autorité de régulation du Centre financier du Qatar a annoncé, mardi, dans un communiqué officiel, sa décision d'attaquer en justice la First Abu Dhabi...