mardi, novembre 30, 2021

« Les jeunes du Qatar contre la normalisation » dénonce une compagnie émiratie financée par Israël

Courrier arabe

L’association «Les jeunes du Qatar contre la normalisation» a appelé à nouveau à la résiliation des contrats que le ministère qatari des Transports avec signé avec la compagnie émiratie Phoenix, soulignant que «cette dernière était financée par Israël».

Le compte de l’association avait indiqué, lors d’une série de tweets publiées jeudi, «Nous condamnons, encore une fois,  le partenariat, nous demandons encore la résiliation des contrats, nous exigeons que la compagnie soit interdite d’activités au Qatar, et nous demandons au peuple qatari de boycotter ses produits».

Les tweets ont aussi demandé au Conseil consultatif qatari «de respecter les demandes de l’association, car elle exprime la position du peuple qatari, qui refuse la normalisation».

L’association appela aussi à «l’activation de la loi commerciale de 1963, qui sanctionne toutes parties traitant avec les compagnies israéliennes ou celles soutenues par le gouvernement israélien».

Une start-up émiratie soutenue par Israël

Précédemment, le site Doha News, avait signalé que «la start-up émiratie, spécialisée sans la gestion des structures sportives, avait signé un partenariat avec la compagnie israélienne Aspire Zone, depuis que les EAU et Israël ont normalisé leurs relations».

«Les jeunes du Qatar contre la normalisation» avaient lancé une campagne, en décembre dernier, demandant au gouvernement qatari de résilier ses contrats avec Phoenix.

À l’époque, ils avaient affirmé que «Phoenix avait reçu 3 millions de dollars en tant qu’investissement de la part de la compagnie israélienne Maniv Mobility, dont le propriétaire Mickel Graniv avait appelé au blocus du Qatar en 2014, après l’avoir accusé de financer le terrorisme».

Il est à signaler que la compagnie émiratie est aussi active au Bahreïn et en Arabie saoudite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos