samedi, mai 8, 2021

«Les troubles en Jordanie furent programmés par l’administration de Trump et un pays de la région», affirme l’ancien Premier ministre qatari

Courrier arabe

L’ancien Premier ministre qatari, le cheikh Hamad ben Jassim al-Thani, a déclaré que «les troubles qu’avait dernièrement connu la Jordanie avaient été programmés par l’administration de Donald Trump, et un des pays de la région».

Hamad ben Jassim nota lors d’une série de tweet publiés, dimanche, sur son compte officiel: «Ce qui s’est dernièrement passé en Jordanie était le fruit d’une longue période de planification arrangée par les responsables de l’ancienne administration américaine et un des pays de la région», sans mentionner de nom précis.

Il précisa que «le but était de renverser le régime jordanien actuellement en place», indiquant que «le roi jordanien, Abdullah II était pris pour cible à l’ombre de ses réactions affichées suite aux normalisations conclues avec Israël par certains pays arabes».

«Le moment n’est-il pas venu pour mettre fin à ses aventures qui affaiblissent notre région et pussent les autres à nous exploiter ?», s’était-il demandé.

Il affirma que «la stabilité de la Jordanie était principalement importante pour le CCG (Conseil coopératif de pays du Golfe)», indiquant : «Soutenir le régime jordanien est un devoir, car nous avons besoin de plus de stabilité et de crédibilité dans notre région».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos