dimanche, juin 13, 2021

Les violations israéliennes commises à Jérusalem sont inacceptables, selon le ministère marocain des Affaires étrangères

Le Maroc a annoncé son rejet des violations israéliennes perpétrées dans la ville de Jérusalem occupée et la mosquée Al-Aqsa, appelant à « la primauté du dialogue et du respect des droits ».

Le ministère marocain des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué, samedi soir, que le Royaume « considère ces violations comme un acte inacceptable qui va augmenter les tensions et la colère ».

Et la diplomatie marocaine d’ajouter, « Le Royaume a suivi avec une grande inquiétude les événements violents à Jérusalem et à la mosquée Al-Aqsa, ainsi que l’assaut contre son esplanade et l’intimidation à l’encontre des fidèles pacifiques pendant le mois de Ramadan ».

« Les mesures unilatérales ne sont pas la solution, et le Royaume appelle à donner la priorité au dialogue et au respect des droits », souligne le ministère marocain des Affaires étrangères.

Il a également appelé à « la nécessité de préserver le statut spécial de la ville de Jérusalem et de protéger le caractère islamique de la ville et le caractère sacré de la mosquée Al-Aqsa ».

Depuis le début du mois de Ramadan, la ville de Jérusalem a été le théâtre d’attaques de la part des forces de police et des colons israéliens, en particulier dans les quartiers « Bab al-Amoud » et « Sheikh Jarrah ».

Aux soirs du vendredi et samedi derniers, les attaques israéliennes contre des fidèles de la mosquée Al-Aqsa et de Jérusalem ont fait environ 300 blessés, selon le Croissant-Rouge palestinien.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos