jeudi, janvier 28, 2021

Libye: 14 civils blessés dans un bombardement d’un hôpital par les milices de Haftar

L’armée libyenne a annoncé, jeudi, que 14 civils avaient été blessés suite au bombardement mené par la milice du général renégat, Khalifa Haftar, qui a visé l’hôpital central de Tripoli et le quartier résidentiel de la route d’Al-Sour, dans le centre de la capitale, Tripoli (ouest).

L’armée a ajouté, dans un communiqué, qu’un « bombardement indiscriminé » avait touché un certain nombre d’habitations.

Le centre des médias de l’opération militaire « Volcan de la Colère » a diffusé sur sa page Facebook une vidéo montrant certains des effets des bombardements sur les maisons du quartier résidentiel de la route d’Al-Sour.

La chaîne « Libya Panorama » (privée) a cité le directeur de l’hôpital central de Tripoli, Bahloul Ben Ramadhan, déclarant que plusieurs services de l’hôpital avaient été endommagés par des éclats d’obus suite aux bombardements menés par la milice de Haftar.

Et d’ajouter que les patients de ces services ont été transférés vers d’autres ailes de l’hôpital, soulignant que l’attaque n’a pas fait de victimes.

Avec le soutien de pays régionaux et européens, la milice de Haftar refuse de se soumettre à l’autorité du gouvernement libyen internationalement reconnu.

Cette milice mène, depuis le 4 avril 2019, une attaque meurtrière visant à prendre le contrôle de Tripoli, siège du gouvernement, au cours de laquelle elle a subi de lourdes pertes.

Haftar poursuit son agression, défiant une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies datant du 12 février et appelant à un cessez-le-feu, dans un contexte de pandémie de coronavirus qui a touché la Libye comme le reste du monde.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos