vendredi, avril 16, 2021

Libye : 40 voitures chargées de mercenaires de Wagner se dirigent d’al-Jofrah vers le sud

Courrier arabe

Une source militaire appartenant aux forces du Gouvenement d’union nationale (GNA) libyen a affirmé «qu’un convoi d’environ 40 voitures, portant à leurs bords des mercenaires armés de Wagner, avait pris la route depuis la base aérienne d’al-Jofrah vers le sud», estimant que «leur destination serait la base aérienne située dans la ville de Sebha».

La source, qui confia des informations à al-Jazeera sous une couverture anonyme, indiqua qu’«il était fort probable que le convoi ait comme destination la base de Brak al-Shati à Sebha où se trouve, depuis des mois, une brigade de mercenaires russes déployés autour des champs de pétrole du sud, comme soutien aux milices du général à la retraite, Khalifa Haftar».

«En quittant al-Jofrah, le convoi transportait deux systèmes russes de défense anti aérienne de type Panstir et 5 canons», avait-elle ajouté, en précisant que «les équipements armés avaient traversé plusieurs zones, sans se faire interpeller sur les barrages imposés par les milices de Haftar dans certaines régions au sud».

Rappelons qu’hier, mercredi, un hélicoptère militaire s’était abattu près de la ville de Sokna, à al-Jofrah, et plusieurs membres de son équipage, tous des mercenaires russes, avaient été tués, selon le porte-parole de la chambre opérationnelle de Syrte et d’al-Jofrah, affiliée au GNA.

Durant les dernières semaines, les forces du GNA avaient signalé «avoir intercepté un mouvement de mercenaires russes depuis la base al-Jofrah», soulignant qu’«ils auraient été envoyés soit vers la ville de Syrte pour soutenir les milices de Haftar qui s’y trouvent, soit vers le sud pour sécuriser les champs de pétrole».

Dernièrement, un rapport réalisé par des experts internationaux fut présenté au Conseil de sécurité international, affirmant que «la Russie avait envoyé un grand nombre de vols aériens depuis la Syrie vers la Libye, dans le but d’approvisionner en armes et en munitions les mercenaires appartenant à Wagner».

Malgré les innombrables évidences et preuves retenues contre elle, Moscou continue toujours à nier toute relation avec Wagner et affirme que «les mercenaires russes qui se trouvent en Libye, à combattre aux côtés de Haftar, ne représentent pas la Russie».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos